[GUIDE] Google BERT : l'impact sur votre référencement

1377 vues 9 minutes

“La plus grande avancée technologique de ces 5 dernières années”.

C’est ainsi que le géant Google qualifie son nouvel algorithme, Google BERT.

Cette mise à jour de l’intelligence artificielle a pour objectif de mieux comprendre les requêtes des utilisateurs en apprenant le langage naturel et conversationnel utilisé majoritairement à l’oral.

  • Comment Bert fonctionne ?
  • Ce nouvel algorithme a-t-il un impact sur votre référencement ?
  • Si oui, existe-t-il de nouvelles méthodes pour optimiser son contenu et améliorer son acquisition de trafic ?

Pour y voir plus clair, nous allons répondre à toutes ces questions ensemble.

Google BERT : c’est quoi ?

L’histoire de BERT

Après la sortie de ses nombreux outils, par exemple Google Shopping, Google ne cesse de mettre à jour et d'ajouter de nouveaux algorithmes. 

Google Bert, acronyme de Bidirectional Encoder Representations from Transformers, est la finalité d’une mise à jour du projet RankBrain de Google.

RankBrain était déjà la continuité de Google Hummingbird, qui avait pour but d’avoir une interprétation toujours plus fine et aiguisée des requêtes des utilisateurs du moteur de recherche.

Ces évolutions successives ont pour but d’améliorer la capacité du moteur de recherche à comprendre les nuances des requêtes des utilisateurs afin de leur proposer des réponses qualitatives et pertinentes.

Cette avancée technologique est basée sur le NLP, Natural Langage Processing.

Pour que les moteurs de recherches et les ordinateurs comprennent et répondent aux demandes des utilisateurs, les deux parties doivent parler la même langue.
Le Natural Langage Processing entre donc en jeu et est l’un des aspects les plus pointus des nouvelles technologies.

En effet, comment faire comprendre à Google que le mot “glace” est à la fois :

  • Un dessert,
  • Un miroir,
  • L’état solide de l’eau,
  • Une vitre,
  • Un éclat sur une pierre précieuse,
  • Et la conjugaison du verbe “glacer” à la première personne du présent ?

L’homonymie et le changement de nature des mots selon le contexte sont des vrais freins à la compréhension lorsqu’il s’agit de passer par le biais d’une machine.

Le Natural Langage Processing est donc un domaine essentiel du machine learning qui permet l’apprentissage du langage naturel humain.

Et vous en bénéficiez tous les jours !

Le Natural Langage Processing a donné naissance :

  • Aux robots de chat automatique,
  • À l’auto-complétion des téléphones,
  • Aux filtres de spam des boites mails,
  • Aux assistants vocaux tels que Siri,
  • Aux outils de traduction automatique comme Google Traduction.

En clair, même si vous utilisez toutes les nuances de l’oral dans vos requêtes à l’écrit, Google est capable de comprendre votre intention de recherche et de vous proposer des résultats pertinents.

Mais nous allons voir plus en profondeur les changements provoqués par l’arrivée de BERT.

Le fonctionnement de l’algorithme

Comment l’intelligence artificielle Google BERT fait-elle pour analyser les mots dans leur contexte ?

L’algorithme analyse votre requête de deux façons :

  • Tout d’abord, Google BERT ne lit pas seulement de gauche à droite, mais aussi de droite à gauche. C’est pourquoi le premier mot de l’acronyme BERT signifie Bidirectional.
  • De plus, l’intelligence artificielle ne se contente plus d’analyser les mots séparément comme une suite de termes indépendants. Sa méthode d’analyse procède maintenant par une compréhension de tous les mots autour de votre mot-clé principal pour comprendre l’intention de recherche.

Maintenant, Google prend en compte l’ordre de la phrase pour proposer ses résultats les plus pertinents.

Pour des recherches très courtes composées d’un ou deux mots, Google BERT ne change pas grand-chose.
En revanche, pour les requêtes de longue traîne qui peuvent plus facilement porter à confusion, Google BERT fait une grande différence.

L’algorithme de Google est désormais capable de distinguer deux mots homonymes dans une phrase en comprenant le contexte.

Par exemple, si vous recherchez “avocat paris” et “avocat calories”, vous ne tomberez pas sur les mêmes résultats.
D’ailleurs, Google vous propose même les deux options instantanément.

De même, l’intelligence artificielle de BERT prend désormais en compte les mots de liaison, les articles et les prépositions.
Si votre requête est “livre de couture pour adulte”, le fait que vous cherchiez un livre destiné à un adulte sera pris en compte.

Oui, ce n’était pas le cas auparavant !

Enfin, Google BERT est une avancée considérable pour améliorer la qualité de compréhension des recherches vocales.
Selon une étude de Comscore, les recherches vocales pourraient représenter 50% des recherches totales d’ici à la fin de l’année.

Qui dit recherche vocale, dit langage oral et naturel. Google BERT tombe à point nommé pour s’adapter à cette nouvelle habitude des utilisateurs, notamment des 18-24 ans.

Pour aller plus loin
Info stepup
Les outils et les algorithmes Google sont deux choses bien distinctes. Si vous souhaitez en savoir plus sur les outils Google, on en a fait un article dédié.

L’impact de Google BERT sur le SEO

D’après Google lui-même, BERT a un impact sur 10% des recherches aux États-Unis, et sensiblement le même chiffre en France.

Il semblerait que cet algorithme mette davantage en avant les Featured Snippet, soit les mises en page différentes des résultats des moteurs de recherche pour mettre en lumière certains contenus.

Environ 40% des résultats de recherche vocale, qui sont favorisés par Google BERT, sont issus de Featured Snippet.

Cela semble relativement logique puisque la réponse donnée à une recherche par un assistant vocal fait en moyenne 29 mots. Piocher dans les Featured Snippet est donc pertinent pour une Google Home par exemple.

En réalité, Google BERT n’impacte pas directement le référencement naturel du site. Il a même été précisé par Google qu’il n’y avait pas besoin d’optimiser son contenu pour BERT.

Si vous suivez déjà toutes les recommandations de Google, vous ne devriez pas percevoir de modifications drastiques de votre PageRank ou de votre trafic.
En revanche, Google BERT permet de temporiser les pratiques visant à écrire uniquement pour les machines, en alignant les mots-clés sans grande cohérence.

Vous l’avez compris : ce nouvel algorithme se base essentiellement sur l’intention de recherche de l’utilisateur, davantage que sur les mots qu’il emploie séparément.

Donc, est-il possible malgré tout d’optimiser son site web pour s’accorder les faveurs de BERT ?

Améliorer son SEO avec Google BERT

Si Google BERT ne touche pas directement le référencement, l’algorithme améliore considérablement la pertinence des résultats suite à une requête des utilisateurs, notamment sur les recherches de plusieurs mots.

Il influence donc malgré tout votre positionnement dans les résultats du moteur de recherche.

Et, bonne nouvelle : vous n’aurez pas besoin d’opérer des changements importants pour vous adapter à BERT.

Pour suivre les améliorations de l’intelligence artificielle de Google, veillez à respecter ces quelques points lors de la création de vos contenus :

La vitesse de chargement

Si la vitesse de chargement de vos pages web était déjà un critère capital pour votre référencement google, Google BERT ne déroge pas à cette règle.

En effet, lors des recherches vocales, Google met en avant les pages qui se chargent le plus rapidement pour s’adapter aux habitudes des utilisateurs, qui sont toujours en quête de plus d’efficacité.

Optimiser son contenu à la recherche vocale

Si vous produisez votre contenu dans l’optique d’écrire pour des machines, le nouvel algorithme du géant Google ne vous pardonnera pas.

En effet, avec cette avancée technologique de l’intelligence artificielle, les contenus de qualité, regorgeant d’informations et au langage adapté aux utilisateurs seront mis en avant.

Désormais, il ne s’agit plus de donner à Google ce qu’il souhaite, car Google recherche le même type de langage que les utilisateurs : le langage naturel, conversationnel et fluide.

Veillez donc à optimiser votre contenu pour vous adapter aux nouvelles pratiques de recherches vocales des utilisateurs.

Cela se traduit concrètement par :

  • Créer du contenu qualitatif et utile,
  • Apporter des réponses claires et précises qui puissent être dictées par les assistants vocaux,
  • Utiliser les tournures de phrases naturelles de l’oral.

L’utilisation des prépositions et des articles

Auparavant, Google ne tenait pas compte des prépositions et des articles comme “pour”, “du”, “comme”, “à”... 

En effet, ce que l’on appelle des mots vides (ou stop words) étaient considérés comme inutiles à indexer et à comprendre par le moteur de recherche : leur importance sémantique était jugée trop faible.

Vous avez, par ailleurs, sûrement appris à ne pas les spécifier lorsque vous tapez une requête sur Google.

Dans la plupart des cas, ces mots sont bels et bien vides d’intérêt quant à la compréhension de votre intention par Google.
Mais, sur des requêtes plus importantes et plus nuancées, ils jouent une importance capitale.

Et c’est là l’une des grandes avancées de BERT : les mots des requêtes sont compris les uns par rapport aux autres. Le sens global et le contexte sont priorisés par rapport aux éléments d’une requête traités indépendamment les uns des autres.

Vous pouvez donc utiliser ces stop words dans votre contenu lorsque cela s’avère pertinent et nécessaire : ils ne sont plus une perte de temps, bien au contraire.

Viser l’intention de recherche

Nous l’avons vu : Google BERT a un effet plus important sur la longue traîne que sur les mots-clés généraux.

Cette mise à jour favorise notamment les sites web qui proposent du contenu très spécifique adressé à de petites niches. 
Bien que miser sur des mots-clés de longue traîne était déjà une stratégie de référencement privilégiée, elle l’est d’autant plus avec Google BERT. N'oubliez pas de bien suivre votre référencement et la tendance des mots-clés pour l’optimiser.

Vous pouvez désormais nuancer vos mots-clés et être en adéquation parfaite avec l’intention de recherche des utilisateurs sans avoir à réaliser des compromis entre Google et vos visiteurs.

Mais, comment viser précisément les mots-clés représentatifs de l’intention de recherche ?

Vous pouvez utiliser directement ces informations données par Google sur les résultats d’une requête :

  • Les recherches associées

  • Les outils d’auto-complétion de Google

  • Les “Autres questions posées”

Ces éléments sont directement issus des recherches les plus fréquentes des utilisateurs. En vous inspirant de ces mots-clés, vous êtes certains de tomber juste !

Vous l’avez compris, toutes les méthodes d’optimisation de SEO classiques fonctionnent avec Google BERT.

Si cette mise à jour est une grande avancée dans le machine learning, elle ne fait que confirmer les bonnes pratiques de référencement déjà connues et acquises des créateurs sur internet. 

Google BERT dispose d’une technologie poussée afin de cerner non plus les mots, mais les intentions. L’algorithme implique donc de produire du contenu toujours plus qualitatif dans le but de satisfaire les attentes et les nouvelles habitudes des utilisateurs, et uniquement des utilisateurs.

Mais ça, nous sommes certains que vous le faisiez déjà ! 

Aziliz Prébois
SEO & Content Manager
Bretonne exilée à Paris dans une entreprise cantalienne. Humaine multi-casquettes, je veille à faire connaître SiteW au monde entier et à démystifier le référencement. 🤯

Dernière mise à jour : 19 septembre 2022

Quoi de neuf ?
Les dernières mises à jour et nouveautés sur notre outil, après un décryptage poussé auprès de nos développeurs.