Référencement google d'un site web : techniques 2021

13610 vues 12 minutes

Avec la multiplicité des outils présents sur le marché, créer un site Internet est maintenant devenu facile et accessible à tous.

Reste la question, délicate et centrale, de la visibilité et du référencement.

En 2021, plusieurs technologies ont pris de l’ampleur et auront un impact décisif sur votre référencement.

Voici donc les 10 techniques essentielles pour faire que son site soit le plus visible possible en 2021 et donc, créer un site pour Google.

 

Optimiser le referencement de son site Web

Mais avant, comment fonctionne Google ?

Avoir un site internet qui convient à vos visiteurs est essentiel, mais vous avez un autre public : ce sont les robots des moteurs de recherche.

L'indexation de votre site par Google fonctionne sur le principe d'une analyse régulière de votre site par ces robots. Ceux-ci parcourent fréquemment vos pages.

Attention
Info warning
Les changements que vous apportez à votre site peuvent prendre quelques semaines avant d'être pris en compte.

L'amélioration de votre référencement Google (SEO) passe par un certain nombre de bonnes pratiques :

  • l'optimisation de vos mots-clés et de vos descriptions,

  • la mise en place d'une stratégie de backlinks (ou liens entrants),

  • la connaissance des habitudes des utilisateurs,

  • et un bon suivi de vos statistiques.

Et c’est exactement ce que nous allons parcourir ensemble. Prêt ? On y va !

Technique n°1 : avoir un site mobile friendly

Cette première technique semble peut-être évidente mais…

… Il existe encore beaucoup de sites internet dont la version mobile n’est pas ergonomique.

Avec 91% des utilisateurs qui se connectent sur internet via un téléphone, avoir un site responsive est une nécessité.

site responsive design

Cela implique donc d’adapter votre site web aux usages d’un téléphone, avec un plus petit écran et des pratiques de navigation différentes :

  • Le scroll horizontal ou vertical, en sachant qu’il faut mieux n’utiliser que l’un des deux sur une page pour ne pas perdre l’utilisateur,

  • L’impossibilité de révéler des éléments au passage de la souris,

  • La possibilité d’utiliser son téléphone en mode paysage ou portrait...

Il vous faut quasiment recréer un second design pour votre site internet afin d’être au plus proche des pratiques des utilisateurs mobiles. Vous attirez ainsi un trafic conséquent, et qui sera ravi de voir que votre plateforme web est totalement adaptée à leurs habitudes.

Créer un site optimisé pour Google

Technique n°2 : rafraîchir son contenu pour plaire aux lecteurs et à Google

En effet, rafraîchir son contenu est bien plus bénéfique que vous ne pourriez l’imaginer. Cela permet de :

  • Montrer à Google que vous proposez du contenu frais, à jour et fiable à votre communauté, et qui mérite d’être mis en avant,

  • Faire indexer vos pages plus régulièrement.

Peut-être que vous ne savez pas quand sont indexées vos pages web.

Cette information est à vérifier auprès du prestataire de service, qui vous a permis de créer votre site : qu’il s’agisse d’un CMS, d’un website builder (👋), ou d’une agence, assurez-vous bien que toutes vos pages web soient bien indexées, ce sur une base régulière.

Les astuces pour créer du nouveau contenu

Cependant, créer du nouveau contenu semble parfois difficile, voire impossible.

En effet, si vous possédez une boutique en ligne, vous n’allez pas créer de fausses fiches produits d’articles qui n’existent pas uniquement pour créer un contenu à mots-clés.

Heureusement, il existe des solutions :

  • Vous pouvez insérer un blog à votre site internet

Eh oui, même à une plateforme d’e-commerce ! Cela apporte énormément de valeur à votre site. Vous mettez ainsi les produits en avant, et améliorez considérablement l’expérience client. De plus, cela vous permet facilement de créer un contenu pertinent et adapté pour booster votre référencement.

  • Reprenez les pages qui fonctionnent le moins pour les retravailler

Il se peut que certains articles, perdus dans les oubliettes de votre arborescence, aient été rédigés rapidement ou ne soient plus du tout d’actualité. Vous en trouverez même peut-être qui ressemblent énormément à un autre article de votre blog, qui n’a pas d’angle précis, surtout si vous êtes plusieurs rédacteurs.

Pensez donc à réaliser un bilan de vos meilleurs (et vos pires) articles régulièrement afin de les reprendre. De plus, analyser les défauts de vos articles est un excellent exercice afin d’améliorer sur le long terme la qualité de vos contenus.

  • Faites une vérification de mots-clés

Enfin, vous savez probablement que les habitudes des utilisateurs changent et les mots qu’ils emploient aussi.

Vérifiez donc régulièrement que les mots-clés sur lesquels vous avez axé votre article sont, effectivement, les plus utilisés pour traiter de ce sujet. Pour cela, une simple vérification sur Google des mots employés par les utilisateurs pour tomber sur tel ou tel contenu suffit. Vous n’avez plus qu’à ajuster vos contenus afin qu’ils soient propulsés en pôle position.

Et, d’ailleurs, en parlant des mots-clés...

Technique n°3 : utiliser le langage naturel

Google, tout comme ses copains les autres moteurs de recherche, essaie de classer ses résultats en fonction de leur pertinence.

Et pour être pertinent, un site doit être en rapport avec les requêtes recherchées, il doit être populaire pour ces mots-clés…

… Et s’adapter aux utilisateurs.

En effet, il ne suffit plus d’insérer un mot-clé unique dans un contenu pour montrer à Google quel est votre sujet. Désormais, le moteur de recherche s’adapte au langage naturel des utilisateurs, notamment grâce à Google BERT.

Google BERT : c’est quoi ?

Pour comprendre cette technique, faisons un point sur ce qu’est Google BERT. Cette nouvelle mise à jour de l’algorithme Penguin affine la compréhension de Google des mots utilisés par les utilisateurs. Le moteur de recherche engrange petit à petit des informations quant aux habitudes de langage, et parvient ensuite à comprendre une requête très “humaine”.

De plus, Google s’attarde de plus en plus sur le champ sémantique d’un mot, et plus sur le mot en lui-même. Il va donc prendre en compte tous les éléments situés autour du mot principal pour proposer des résultats toujours plus pertinents.

Il invite donc les créateurs de contenu à éviter deux écueils :

  • Créer des contenus peu agréables à lire,

  • Créer des contenus spécifiques pour les moteurs de recherche, en oubliant les utilisateurs.

Dans cette quête des meilleurs mots-clés, vous pourrez vous aider de l'outil Google Trends, pour vérifier et comparer les expressions les plus recherchées par les utilisateurs de Google. Il sera plus intéressant (mais aussi plus difficile !), de cibler les mots-clés les plus plébiscités.

google trends
Grâce à Google Trends, vous pouvez établir non pas des mots-clés, mais des champs sémantiques appropriés. En 2021, il faut donc plaire d’abord aux utilisateurs pour correspondre aux exigences de Google.

Vous avez trouvé les mots-clés parfaits.

Mais un mystère demeure : où les placer pour obtenir le meilleur classement Google ? 🔍

Technique n°4 : Compléter toutes ses balises et métabalises

Vous le savez probablement déjà, mais ces balises sont essentielles à la compréhension de votre contenu par Google, et pour votre référencement.

(PS : On en reparle à la technique n°9).

Ces balises et métabalises sont donc autant de signes à Google possibles pour lui montrer la cohérence, la pertinence et le professionnalisme de votre contenu.

Elles doivent donc être toutes complétées avec des mots-clés adaptés.

Pensez donc à compléter :

Les titres et descriptions

Vos mots-clés doivent apparaître principalement dans le titre de vos pages (notamment la page d'accueil), et les textes des liens vers votre site.

Notez que les pages de résultats de Google affichent le titre de votre site et de vos pages, ainsi que la description que vous avez écrite. Ces derniers doivent impérativement contenir des mots-clés, et aussi être accrocheurs.
Par exemple, pour le titre de votre site et de vos pages, choisissez une phrase intrigante et concise, et écrivez une description dynamique, qui piquera la curiosité de l’internaute.

Par ailleurs, lors d’une recherche, les mots-clés présents dans la requête de l’utilisateur sont automatiquement mis en gras dans votre description. Faites-en sorte qu’elle soit le plus pertinente possible.

Avec SiteW, vous pouvez facilement compléter ces informations et être certain de n’en oublier aucune.

Lancez-vous, c'est gratuit !

Les balises au sein du contenu

Les textes apparaissant dans votre site doivent clairement mettre en valeur vos mots-clés et les expressions associées.

N'hésitez pas à mettre en gras les mots-clés importants. Cette mise en gras s’appelle la balise strong, et guide Google dans sa lecture.

Gardez cependant en tête que les moteurs de recherche actuels font très bien la relation entre les termes de la même famille, donc restez naturel dans l'écriture de vos phrases.

💡 Par exemple, les termes "gratuit" et "gratuitement" sont considérés comme appartenant à la même famille.

Dans la même idée, soyez prudent : évitez les listes de mots-clés non cohérentes. Elles peuvent être discriminantes, de même que les mots-clés cachés. Cela peut être considéré comme du spam par les moteurs de recherche.

Les balises pour les images

Google ne voit pas les textes contenus dans les images. Il ne lui est donc pas possible de référencer convenablement des pages qui ne contiennent que des images.

Par conséquent, il vous faudra donner un petit coup de pouce aux moteurs de recherche pour les aider à comprendre vos contenus visuels : n’hésitez pas à décrire vos images et galeries, en utilisant régulièrement des mots-clés. Pensez également aux balises ALT qui permettent de mettre des mots-clés visibles par Google sur des images. Ainsi, le moteur de recherche comprendra parfaitement ce que vous souhaitez illustrer et pourra même référencer vos images originales dans Google Images.

Technique n°5 : Utiliser la recherche vocale

Vous avez peut-être, comme 1.7 millions de Français, une enceinte connectée.

enceinte bluetooth

Ces enceintes et le boom de la commande vocale en général, impactent nécessairement votre référencement naturel. En effet, les habitudes de recherche des consommateurs évoluent, et votre contenu doit s’adapter.

Donc, en 2021, pensez à construire un contenu qui sera visible grâce à la recherche vocale en veillant à respecter ces quelques techniques :

Apparaître sur des requêtes interrogatives

Lorsque les utilisateurs utilisent une enceinte connectée, leur requête se formule généralement par une question.

Pour pouvoir vous adapter à cette nouvelle habitude et cette nouvelle technologie, essayez de vous positionner sur des phrases interrogatives. De plus, cela peut peut-être vous donner de nouvelles idées, et centrer davantage votre contenu sur l’intention de recherche.

Privilégier le SEO local

Les commandes vocales sont énormément utilisées pour connaître une localisation, les heures d’ouverture d’un magasin ou d’un restaurant, l’adresse d’un siège social…

En clair, la commande vocale favorise énormément le SEO local. Ainsi, si vous êtes une boutique en ligne, un restaurant ou une entreprise physique, faites-en sorte de dynamiser votre référencement local. Ainsi, vous serez davantage visible via les requêtes vocales.

S’adapter au langage oral

Cela va sans dire que nous ne parlons pas de la même manière que nous écrivons. Les termes utilisés à l’oral, les expressions ou les liaisons étaient peut-être complètement omises de vos contenus.

Cela risque de vous pénaliser pour les recherches vocales.

Attention : cela ne signifie pas non plus qu’il faille écrire de la façon dont les utilisateurs parlent. Simplement, pensez à vous adapter aux termes utilisés à l’oral par les utilisateurs afin d’enrichir votre champ sémantique sur vos contenus.

“Ok Google : on passe à la technique suivante ?”

Technique n°6 : Connaître les nouveaux signaux utilisés par Google

Google est toujours en recherche afin d’aiguiser au mieux la pertinence des résultats proposés pour une requête.

En 2020, le géant du web annonçait que, courant 2021, de nouveaux indicateurs seraient fortement pris en compte dans le référencement d’un site internet.

Ils ont pour but d’améliorer considérablement l’expérience utilisateur, ils s’appellent les Core Web Vitals, et ils sont trois :

  • Le temps de chargement d’une page

Il est aussi appelé LCP, soit Largest Contentful Paint. Cet indicateur calcule le temps de chargement des principaux éléments d’une page, qui sont le titre, le contenu au complet, et les éventuelles illustrations.

Le temps de chargement était déjà une donnée prise en compte par Google, mais surtout par les utilisateurs. En effet, une page web mettant plus de trois secondes à charger était abandonnée par l’immense majorité des visiteurs.

Ici, Google recommande un temps de chargement inférieur à 2,5 secondes pour optimiser l’expérience utilisateur.

  • La réactivité du site web

Ce paramètre porte le doux acronyme de FID, soit First Input Delay.

Cet indicateur rejoint celui du temps de chargement, mais au sein même du site web. Google recommande un temps de réponse inférieur à 100ms, soit quasiment instantané. Donc, si un utilisateur clique sur “Voir mon panier”, son panier doit apparaître à l’écran en moins de 100 millisecondes pour avoir une bonne réactivité aux yeux de Google.

  • La stabilité visuelle d’une page

Ce paramètre est probablement le plus important, car le plus inédit. Le CLS, ou Cumulative Layout Shift, calcule le temps de chargement de tous les différents blocs de contenus visibles sur une page.

Tous les contenus de votre page web, des catégories du menu à l’illustration principale en passant par la publicité ou les avis clients, devront obtenir un score le plus proche de zéro possible.

Google a établi une échelle pour ce paramètre, et votre temps de chargement ne doit pas dépasser le score de 0,1 sous peine d’être considéré comme peu ergonomique par Google.

Mais alors, comment savoir si nos Core Web Vitals sont bons ?

Vous pouvez utiliser des outils tels que Chrome UX Report, PageSpeed Insights ou Google Search Console pour avoir un œil permanent sur ces paramètres.

referencement google

Technique n°7 : Utiliser la vidéo

Après plusieurs années sur le web, vous avez probablement remarqué que les utilisateurs sont friands des médias divers pour un même contenu.

Certains vont préférer l’infographie, d’autres le contenu texte, et d’autres encore la vidéo.

Ceux qui apprécient la vidéo sont de plus en plus nombreux, faisant de ce format l’un des plus engageants sur Internet.

Après Google, Youtube est le second moteur de recherche le plus utilisé et influent.

Ainsi, pour être présent sur un terrain différent de Google et tout aussi important pour votre référencement, pensez aux vidéos Youtube.

Cela peut, cependant, être engageant ou chronophage de lancer une chaîne Youtube. Mais cela vous apportera énormément de trafic qualifié ou curieux d’en savoir plus et une image d’entreprise experte.

Pssst… Youtube est également une mine d’or pour trouver de nouveaux mots-clés. Utilisez la barre de recherche et l’outil d’auto-complétion de Youtube pour vous donner des idées ! 🤫

youtube

Technique n°8 : Créer des liens entre ses pages

Votre site Internet doit être construit comme une arborescence composée de plusieurs silos. La navigation de l’utilisateur doit être la plus logique et fluide possible.

En plus du menu de navigation, qui référence toutes les pages de votre site, ajoutez des liens entre vos pages, dont le texte (ancre de lien) contient des mots-clés.

Vos liens seront principalement dirigés vers votre page d'accueil et devront être placés au cœur de vos textes, chaque fois que vous utilisez vos mots-clés.

Ceci indiquera à Google que la page liée est en rapport avec ces requêtes-là. En effet, ces liens entre les pages ne sont pas utiles uniquement pour les utilisateurs, mais améliorent également la compréhension par Google de votre contenu. Ainsi, votre site sera optimisé pour Google.

Votre site est optimisé pour votre visibilité sur le web.

Maintenant, il faut aussi, en un sens, "optimiser le web pour votre site". C’est-à-dire, travailler votre notoriété sur internet. On vous explique.

En effet, être mis en avant par un Featured Snippet sur un contenu augmente considérablement sa visibilité et votre référencement naturel.

Ces mises en page différentes de Google sont parfois difficiles à atteindre, mais boostent considérablement l’expérience utilisateur.

Pour mettre toutes les chances de votre côté d’apparaître dans ces Featured Snippet, vous pouvez :

  • Placer un sommaire dans votre contenu

Un contenu structuré est valorisé à la fois par Google et par les utilisateurs. Mais, savez-vous planter les choux structurer correctement ?

Pensez à inclure un sommaire en début d’article avec vos titres en balises H2. Ce type d’organisation est très facilement repris par Google pour créer des Featured Snippet sur un sujet.

featured snippet exemple

💡 Par exemple, Google a repris ici un contenu afin de proposer une réponse rapide, efficace et pertinente aux utilisateurs. 
  • Créer un compte Google My Business

Avec un compte Google My Business, vous pouvez plus facilement atteindre les Featured Snippet de Google sur le référencement local.

Vous savez, ces fonctionnalités-ci :

pny exemple featured snippet

Ces affichages dans les résultats de recherches Google sont extrêmement plébiscités par les utilisateurs. Ils permettent de donner toutes les réponses aux questions de l’utilisateur qui souhaite en savoir plus sur votre entreprise. Ces Featured Snippet sont à aller chercher absolument si vous possédez une boutique physique.

Technique n°10 : Suivez-vous le référencement Google de votre site ?

Il n’y a pas de meilleures techniques que celles qui sont spécifiquement adaptées à votre marché, votre cible, votre image de marque.

Il est donc primordial de surveiller votre SEO, et tous les paramètres qui lui sont associés. Vous pouvez ainsi précisément affiner votre stratégie de référencement et vous adapter plus facilement aux nouvelles tendances SEO.

Il existe toute une palette d'outils pour améliorer le classement de votre site dans les résultats des moteurs de recherche.

Vous pouvez utiliser les outils Google, notamment Google Webmaster Tools ou Google Analytics : ces outils vous permettent de suivre votre référencement sur Google.

Vous tracerez ainsi, tel un véritable détective privé de la visibilité web, toutes les données liées à votre positionnement.

 Vous pouvez voir :

  • quels mots-clés vous apportent des visites et améliorer votre site en conséquence,

  • quels sites référencent vos pages,

  • les mots-clés utilisés par les moteurs de recherche pour trouver votre site.

Vous avez également accès aux statistiques détaillées concernant vos visites, et à l’origine et aux caractéristiques de vos visiteurs.

Créer un site optimisé pour Google

Vous connaissez désormais les 10 techniques incontournables pour améliorer votre SEO en 2021. Google n’a qu’à bien se tenir !

Elie-Sara Couttet
Rédactrice de moins d'un mètre soixante, passionnée par le web qui écrit plus vite que son ombre !

Dernière mise à jour : 26 juillet 2021

Quoi de neuf ?
Les dernières mises à jour et nouveautés sur notre outil, après un décryptage poussé auprès de nos développeurs.