Créer site internet facile
Créer son site web pour les nuls
Créez votre propre site Internet
Gratuit, Facile, Rapide
Découvrez SiteW Inscription gratuite

4 étapes pour trouver le meilleur nom de marque !

Il existe 3,7 millions de marques déposées à l’Institut National de la Propriété Intellectuelle.

Vous voulez être la prochaine ?

Trouver un nom pour sa marque est un travail fastidieux mais essentiel pour créer une entreprise à succès.

Un peu d’organisation, beaucoup de créativité et ces quelques conseils vont vous faciliter la tâche.

Faire un brainstorming

Le meilleur moyen d’avoir des idées, c’est de réfléchir à plusieurs. 

Organisez un brainstorming avec des collaborateurs d’univers différents, et les plus proches de votre projet pour faire naître des idées.

Un brainstorming efficace

La recherche d’un nom de marque nécessite beaucoup d’énergie et de propositions. En effet, le nom de votre marque est la clé de voûte de sa réussite.

N’hésitez pas à changer les codes du brainstorm pour stimuler votre équipe :

  • Sortez de la salle de réunion :

Vous pouvez brainstormer dans un café, dans un parc, ou en marchant ! 

  • Assignez une personne à la rédaction des idées :

Toutes les idées qui émanent de votre brainstorming doivent être notées. Ce document créé à partir de ces notes est une mine d’or et un support complet pour retravailler vos propositions.

  • Proposez TOUT :

Aucune proposition n’est mauvaise à prendre. Même celles qui semblent être très éloignées de votre objectif proviennent d’une réflexion qui part de la problématique du nom de votre marque. Ne négligez rien pour faire un brainstorm riche et complet. 

  • Mettez-vous en situation :

N’hésitez pas à créer des situations ou des mises en scène en attribuant des rôles à chacun. Vous utiliserez peut-être certaines expressions qui peuvent débloquer votre brainstorming.

  • Combinez vos idées :

Vous pouvez faire l’exercice de réunir deux idées pour en trouver une nouvelle. Cela peut sembler répétitif, mais donne aussi lieu à de nouvelles inspirations ou de nouvelles associations harmonieuses. 

Qui sait, cette combinaison sera peut-être votre nom de marque définitif !

💡 Accordez-vous tout le temps nécessaire pour votre brainstorm, même si il vous faut l’étaler sur deux sessions différentes.

Les différents types de noms de marque 

Pour guider vos réflexions, gardez en tête les différents types de noms de marque :

  • Les noms et prénoms :

André Citroën et Henri Nestlé vous disent probablement quelque chose ; leurs noms de familles ont créé leur marque. Vous pouvez aussi utiliser des prénoms, comme Michel & Augustin ou encore Chloé. 

✔️ :  Votre marque sera incarnée par une personne réelle ou fictive, la rendant plus accessible.

❌ : Si le prénom, ou nom de famille, choisi acquiert une mauvaise réputation dans le temps, votre marque risque d’en pâtir.

  • Les noms communs :

Certaines marques font le choix d’un nom commun avec un rapport au produit ou non, comme Apple et Kinder.

✔️ : Ces noms sont généralement mémorisables facilement et vous aident à créer un visuel cohérent.

❌ : Ils ont plus de chances de ne plus être disponibles en tant que nom de domaine et de marque !

  • Les acronymes et sigles :

Les sigles sont des initiales, comme KFC pour Kentuky Fried Chicken. Les acronymes prennent les premières lettres d’une expression ; comme Asics qui est l’acronyme de “anima sana in corpore sano” (“un esprit sain dans un corps sain”). 

✔️ : Un acronyme ou un sigle vous permet d’avoir un nom efficace avec une signification plus riche.

❌ : Ils peuvent être difficiles à comprendre pour votre audience.

  • Les chiffres :

Chanel et son numéro 5, ou encore la banque allemande N26 font le choix des chiffres.

✔️ : Les chiffres sont percutants et expriment une idée rapidement.

❌ : Ils peuvent être difficiles à mémoriser.

  • Les références mythologiques ou historiques :

Nike, c’est aussi le surnom de la déesse Athéna, ce qui donne à la marque un symbole de victoire. Et Léonidas, c’est un carreau de chocolat à la bataille des Thermopyles. 

✔️: Ces noms de marques sont généralement originaux et se mémorisent bien.

❌: Cela peut être un frein si votre cible n’a pas la référence.

  • Une description ou un bénéfice du produit :

Nous pouvons prendre l’exemple de Speedy, qui met en avant une caractéristique de la marque.

✔️ : Ces noms de marque sont significatifs pour votre clientèle.

❌ : Si votre nom est trop descriptif, vous ne pourrez pas le déposer ensuite.

  • La création d’un mot : 

Vous pouvez créer un mot ou une combinaison de deux mots, comme respectivement Google ou Netflix.

✔️ : Votre marque est décloisonnée, et peut être apposée sur différents services ou produits sans que son nom ne devienne trop incohérent. 

❌ : Votre nom peut être difficile à mémoriser, ou trop éloigné de ce que votre marque propose.

Dans tous les cas, votre nom de marque doit être distinctif et mémorisable ! 

Débloquer sa créativité

Votre brainstorm n’avance plus ? Pas de panique, voici plusieurs conseils pour débloquer votre créativité :

  • Trouver un nom par catégorie :

Reprenez les catégories de noms de marques et essayez de trouver un nom pour votre marque dans chacune d’entre elles. Cela vous permet de dégager un ou plusieurs types qui correspondent à votre marque, et de stimuler votre réflexion.

  • Utiliser des générateurs de nom de marque :

Il existe plusieurs générateurs de noms qui peuvent vous donner un coup de pouce.

💡  Utilisez Panabee, Makemyname ou Naminium pour trouver de l’inspiration.

Utilisez ces générateurs comme un outil et une source d’inspiration, pas comme une solution ! Le nom de votre marque doit, avant tout, venir de vous.


  • Regarder les tendances du moment :

Les start-ups privilégient les prénoms, les chiffres et les mots anglais courts et efficaces.

  • Traduire en argot ou en langue ancienne : 

Si vous avez certaines idées qui se détachent lors de votre brainstorming, mais que la sonorité ne vous convient pas, regardez du côté de l’argot ou des langues anciennes. 

Par exemple, Nivea est tiré du latin de “neige”.

  • Faire une recherche de synonymes en synonymes :

À partir des mots que vous avez trouvé ultérieurement, faites une recherche de synonymes ou de mots associés. Utilisez un dictionnaire en ligne ou sur papier, et baladez vous de synonymes en synonymes pour trouver de nouvelles idées.

  • Regarder la concurrence :

Jetez un œil aux marques concurrentes de la vôtre qui fonctionnent, et inspirez vous ! 

Votre brainstorming bat son plein ? Alors, passons à la suite.

Identifier les valeurs et la cible de la marque

Un nom de marque bien choisi, c’est aussi un nom qui doit vous ressembler tout en parlant à vos clients.

La cible de votre marque

Pour choisir votre nom, vous devez savoir à qui il s’adresse. Il vous faut donc définir votre cible en deux étapes :

  • Vos personas : c’est-à-dire une représentation fictive de votre cible. Créer des archétypes de clients potentiels vous permet de comprendre leurs attentes. 

  • Votre cible géographique : cela vous donne la piste de la langue de votre nom de marque. Fiers de vos racines ? Vous pouvez intégrer votre région dans votre nom. Vos ambitions dépassent les frontières ? Vous pouvez faire le choix d’un nom en français, veillez simplement à ce qu’il soit prononçable par tous.

La stratégie pour votre marque

Définissez les qualificatifs de votre marque, ainsi que votre stratégie.

Posez-vous des questions :

  • Qu’est-ce que vous voulez représenter ? Qu’est-ce que vos clients doivent retenir de vous ?

  • Quelle émotion, quel message souhaitez-vous faire passer ?

Vous pouvez vous aider d’une analyse SWOT, c’est-à-dire déterminer vos forces, vos faiblesses, les opportunités et les menaces. Cette méthode d’analyse vous permet d’affiner votre stratégie, et votre nom de marque est une partie intégrante de votre stratégie.

La culture de votre marque

Mettez en avant la culture de votre marque. N’hésitez pas à réfléchir aux mots qui représentent votre esprit d’entreprise pour toucher une clientèle qui vous ressemble et qui est sensible à votre histoire.

Sélectionner les meilleurs noms de marque

Une fois votre brainstorm terminé, vous devez avoir une multitude de propositions. 

Analysez-les selon les critères suivants pour réduire votre liste.

Il n’en restera que trois.

Son utilisation quotidienne

Réfléchissez au quotidien de votre marque. Il faut que votre nom de marque soit :

  • Facile à trouver dans un moteur de recherche : votre audience ne doit pas rencontrer de frein à vous retrouver s’ils ont besoin de vous contacter ou d’acheter.

  • Efficace, explicite et mémorisable : pour cela, privilégiez les mots courts, ou les combinaisons de deux mots qui sont plus équilibrées. Pas de “Tu sais cette marque là… j’ai oublié son nom”.

  • Facile à prononcer et harmonieux : votre langue ne doit pas fourcher si vous devez démarcher vos clients au téléphone, ou présenter votre marque.

Sa signification

Assurez-vous que les noms que vous sélectionnez représentent votre marque, dans leurs significations propres ou leurs sonorités. 

Si vous faîtes le choix d’une langue étrangère ou ancienne, vérifiez que ces potentiels noms de marque ne signifient pas autre chose dans une langue ou un argot différent. 

Son potentiel sur la durée

Vous souhaitez que votre marque soit pérenne. Il vous faut donc évaluer le potentiel du nom de marque dans la durée.

  • Est-ce que votre nom est adaptable dans le temps ? Vérifiez qu’il ne comporte pas de date particulière, ou soit trop restrictif à un seul élément de votre marque. Si votre offre s’étend dans quelques années, votre nom de marque doit pouvoir suivre.

  • Ce nom de marque, est-il adapté à créer un visuel, un acronyme ou une sous-marque éventuelle ? Essayez d’anticiper l’évolution de votre marque, et de voir si les noms que vous sélectionnez peuvent s’adapter.

À ne pas faire

Connaître les bonnes pratiques pour choisir son nom de marque, c’est bien. 

Mais connaître les pratiques à éviter absolument, c’est primordial.

  • Votre marque ne doit pas avoir un nom qui induit en erreur le consommateur, ou qui est contraire à l’ordre public.

  • Évitez les noms trop descriptifs. Il est difficile, voire impossible, de les déposer. Par exemple, la marque “Belvita” de LU s’appelait par un nom commun, “Petit Déjeuner”, qui n’était pas valable auprès de l’INPI.

  • Réfléchissez aux ambitions que vous avez pour cette marque pour que son nom perdure. Par exemple, saviez-vous que Getaround s'appelait Drivy ? Et Drivy était le nouveau Voiturelib ? Son nom a changé pour se déployer à l’internationale.

 



Et, bien sûr, n’oubliez pas de la vérifier et de la déposer !

Heureusement, c’est ce que nous allons voir ensemble.

Vérifier et tester son nom de marque

Vous avez trouvé au maximum quatre noms potentiels pour votre marque.

Mais…

Sont-ils disponibles et efficaces ?

La disponibilité de votre nom

Vous devez vérifier la disponibilité de votre nom de marque. S’il est déjà pris, laissez tomber ce nom potentiel.

Tout d’abord, le nom de domaine. Cela vous permet de créer votre site web. Vous pouvez vous assurer de la disponibilité de votre nom de domaine et le réserver gratuitement sur SiteW, avec nos formules Premium et Pro, ou pour 1,99€HT par mois pour nos formules découverte.

Créer un site avec nom de domaine

Vous devez aussi déposer votre marque et votre visuel auprès de l’INPI, l’Institut National de la Propriété Intellectuelle. Cette étape est essentielle, car elle vous garantit une protection juridique.

Vérifiez en amont que le nom de marque que vous choisissez n’est pas déjà déposé ; si tel est le cas, vous n’aurez pas d’autre choix que de changer de nom de marque.

Pour effectuer votre recherche, rendez-vous sur le site de l’INPI qui référence toutes les marques déposées.

Et elles sont nombreuses : 99 054 marques ont été déposées en 2019 !

Le dépôt d’une marque coûte 210 euros, et est valable pendant 10 ans renouvelables. Pour aller plus loin, consultez nos conseils pour protéger votre nom de marque et de domaine efficacement.

Tester son nom de marque

Vous avez un nom de marque qui vous représente, qui vous plaît, et qui est disponible. 

Mais il manque une étape...

 

Votre nom doit aussi plaire aux autres ; vous devez donc le tester. 

Demandez à vos proches et à vos collaborateurs ce qu’ils pensent de votre nom de marque. Ne précisez pas qu’il vient de vous ! 

Si vous disposez d’une audience plus large sur les réseaux sociaux, vous pouvez réaliser un sondage sur un plus grand échantillon.

Du brainstorm au dépôt de votre marque, prenez le temps de la réflexion et entourez-vous d’une équipe créative. 

Votre nom de marque, c’est votre carte d’identité ; elle vous présente à vos clients.

 

Faites-en sorte qu’elle vous corresponde et répondent à cette question de votre clientèle ; Vers qui vais-je me tourner ?

 

Dernière mise à jour : 28 juillet 2020