Créer un site sans hébergeur

06 février 2023 - Frédérique Biau
5971 vues

12 minutes

Faire un site, c’est un peu comme construire sa maison : 

  • En premier lieu, vous la localisez sur un terrain (dans le cas de votre site, il s’agit d’un serveur qui va l’héberger), 

  • Puis vous communiquez son adresse à vos proches (en ce qui concerne votre site web, ce sera une URL), pour permettre aux visiteurs de la retrouver facilement.

Si vous voulez créer votre site, il vous faut donc normalement rechercher et payer un hébergement web

A moins que vous n’utilisiez une solution de création de site qui vous permette de zapper cette étape fastidieuse !

Comment créer un site internet sans hébergeur ? Comment éviter cette contrainte et se passer de cet investissement ? C’est parti pour un petit tour d’horizon de la question !

Création de site sans hébergeur : qu’est-ce que l’hébergement web ?

Un hébergement web est une infrastructure sur laquelle vous stockez le contenu de vos pages web, et qui garantit l’affichage en bonne et due forme de votre site pour les internautes.                           

Votre site pourra être hébergé :

  • Sur un ordinateur qui jouera le rôle de serveur

  • Ou sur un hébergeur professionnel

La plupart du temps, c’est cette dernière option qui est utilisée, pour des raisons de sécurité, de protection des données, de qualité de service, etc.

Si vous avez un bon hébergeur; cela vous permet d’être sûr que votre site soit toujours accessible et bien protégé. 

Ce, afin de ne pas décevoir vos visiteurs réguliers, en particulier si vous avez un site professionnel ou une boutique en ligne, ou que votre site bénéficie d’un trafic important de fidèles lecteurs (si vous avez un blog reconnu, par exemple).

Créer un site internet sans hébergeur : les différents types d’hébergement web

Pour héberger votre site web, vous avez le choix entre le faire de façon individuelle (avec un hébergement dédié), ou collective (avec un hébergement mutualisé).

  1. Dans le premier cas, vous achetez ou louez un hébergeur exclusivement pour votre site. Il vous est possible d’y cumuler plusieurs sites, si tel est votre besoin.

Cette solution d’hébergement individuel est néanmoins souvent coûteuse, et paradoxalement, elle vous garantit moins de sécurité. 

En effet, pour vous assurer que votre serveur web amortisse bien les différentiels en matière d’activité et de trafic sur vos pages, il vous faut investir une somme conséquente, afin d’obtenir des performances de qualité suffisante. 

De plus, malgré cela, la sécurité (notamment les sauvegardes, ou la protection des données sensibles qui transitent sur votre site…) est moins efficace qu’avec un mode d’hébergement mutualisé. 

Et les formules de stockage étant souvent peu évolutives, vous risquez de vous retrouver avec une offre qui ne s’adapte pas à l’évolution de votre business, ni aux dernières innovations technologiques en date.

Ce n’est donc pas l’idéal pour les petites et moyennes entreprises, et a fortiori pas non plus, pour les travailleurs indépendants ou les associations. 

  1. Dans le second cas, vous partagez l’hébergement web avec plusieurs autres sites.

Ce type de solution est moins onéreux, car vous mutualisez les frais. 

Il convient cependant de choisir une offre adaptée à vos besoins. Veillez notamment à ce que votre forfait d'hébergement ne soit pas limité, de sorte à ce qu’il s’ajuste en fonction des variations de trafic sur vos pages.

Avec l’émergence du cloud et l’essor des logiciels de type Saas, l’hébergement web collectif est de plus en plus répandu pour de nombreuses entreprises, quelle que soit leur taille. 

Ainsi, les variations du nombre de visiteurs, et des activités sur les pages web des différents sites hébergés, se compensent les unes les autres, de façon lissée, sans impact négatif pour personne.

 
Créez votre site internet

Simple, rapide et efficace

De façon plus précise, on peut distinguer quatre types d’hébergement web : l’hébergement mutualisé, l’hébergement VPS, l'hébergement dédié, et enfin, l’hébergement sur le Cloud.

Votre choix dépendra bien sûr de vos besoins… 

Certains sites internet nécessitent plus de puissance de traitement, d'autres requièrent beaucoup d'espace de stockage, certains doivent pouvoir gérer des pics de trafic importants, tandis que d'autres encore doivent à tout prix rester extrêmement stables.

Cependant, comme vous pouvez l'imaginer, c'est aussi une question de tarif. 

L'hébergement mutualisé coûte entre 5€ et 25€/mois, tandis que l'hébergement dédié coûte entre 50€ et 200€/mois.

Regardons de plus près chaque type d'hébergement…

Hébergement partagé

C'est clairement le type d'hébergement le plus populaire, lors du démarrage d'un site web.

La raison en est simple, c'est le type d'hébergement le moins cher. 

L'hébergement mutualisé, c’est un peu comme une colocation où l’on partage la cuisine, l'électricité, etc. Ici, ce sont les ressources du serveur, le processeur, le disque ou la RAM, que l’on mutualise entre les différents utilisateurs.

Bien sûr, les données sont séparées d'un utilisateur à l'autre, mais les ressources ne le sont pas, ou très peu. Du coup, vous en avez moins. 

Dans la majorité des cas, tout va bien, les écarts de ressources sont modérés, et le temps de chargement de votre site reste correct, mais il se peut que pour une raison ou une autre, vos niveaux d’exigences augmentent, et alors, rien ne va plus.

Le type d'hébergement ne fait pas tout, lorsqu’on parle des performances techniques d’un site. Par exemple, pour 5€ / mois, vous pouvez disposer d'un site web léger et bien optimisé, qui fonctionne parfaitement sur un hébergement mutualisé. Et inversement, certains sites mal fichus, remplis d'animations, avec des templates très lourds, auront des problèmes, même avec un hébergement dédié. 

Les offres d'hébergement web mutualisé s'adressent généralement aux débutants.

Par conséquent, les formules contiennent normalement tout ce dont vous avez besoin pour démarrer : domaine gratuit, messagerie, sauvegardes automatiques, certificat SSL et installation en un clic. La maintenance du serveur (mises à jour, surveillance, etc.) est incluse, mais l’accès est très limité (pas d'accès SSH, notamment). 

  • Simplicité : aucune compétence technique requise

  • Prix : 5 € à 25 €/mois. 

  • Clé en main : nom de domaine, compte email, etc...

  • Variation de performance : en fonction de la consommation des autres utilisateurs. 

  • Pas d'accès SSH : peu de flexibilité dans la configuration.

Hébergement dédié

Il s'agit de l'approche haut de gamme traditionnelle. 

Avec ce procédé, vous avez votre propre machine pour vous tout seul. 

Niveau performance, vous serez sûrement le seul à bénéficier des ressources dont vous disposez. 

Mais la différence se joue aussi au niveau de la maintenance.

Le coût d'un hébergement web dédié varie évidemment fortement selon la puissance de la machine et peut aller de 50€ à 8000€/mois. 

Pour 50€ / mois vous pouvez déjà avoir un vrai hébergement dédié, avec des performances bien plus élevées qu’avec un hébergement mutualisé. Mais ne vous y trompez pas, la principale dépense n'est pas la location du serveur, mais le temps ou l’argent investi dans son entretien.

Vous pouvez externaliser la gestion de votre serveur dédié, cela coûte au moins 100-200 € / mois.

  • Flexibilité : possibilité d'installer presque tout ce que vous voulez. 

  • Puissance : pour 100 €/mois, vous pouvez avoir une machine vraiment puissante.

  • Infogérance: vous devez vous occuper des mises à jour, des sauvegardes, etc.

Hébergement VPS

L'hébergement VPS est un peu un mix entre l'hébergement web mutualisé et dédié.

Le principe est de créer plusieurs serveurs virtuels sur un seul, en utilisant les technologies de virtualisation. 

Chaque utilisateur dispose de son propre serveur virtuel avec ses propres ressources (processeur, mémoire, ...). Dans cette configuration, seul le disque dur est partagé, bien entendu, avec un compartiment pour chaque utilisateur.

Par conséquent, le niveau de gestion / flexibilité d'un hébergement VPS est très similaire à celui de votre propre serveur "physique". 

Et en même temps, vous n’avez pas ou peu besoin de maintenance, car c’est l'hébergeur qui s’en charge. 

Mais même si un panneau d'administration vous est souvent proposé dès le départ (et facilite grandement la tâche), vous devez quand même vous occuper de beaucoup de choses par vous-même, en matière de maintenance. 

Par exemple, les sauvegardes sont rarement proposées par défaut sur un VPS. Sans compter que les performances ne sont pas garanties, même avec votre propre serveur virtuel.

  • Flexibilité: accès SSH et donc possibilité d'installer à peu près tout ce que vous voulez.

  • Prix ​​: pour 20 à 50 €/mois, vous pouvez avoir des configurations tout à fait correctes.

  • Maintenance : vous devez vous occuper vous-même des mises à jour, des sauvegardes, etc.

  • Peu de garanties : l'engagement des hébergeurs est généralement assez faible.

Hébergement Cloud

Comme l'hébergement VPS, l'hébergement cloud s'appuie sur des serveurs virtuels, en partant de serveurs physiques. 

Ce type d’hébergement est particulièrement adapté pour un site marchand. 

Leur objectif principal est de fournir une flexibilité dans l'allocation des ressources.

Le réseau de serveurs physiques a une puissance considérable; si nécessaire on peut allouer beaucoup plus de ressources pour un serveur virtuel, en quelques clics seulement. 

Le potentiel d’évolutivité est quasi infini. 

Autre avantage, il y a peu ou pas de maintenance, c'est l'hébergeur qui s’en charge majoritairement.

Bien sûr, cela a un prix, et l'hébergement Cloud peut être deux à trois fois plus cher que l'hébergement sur serveur dédié, pour la même puissance de traitement. 

  • Taille : les ressources peuvent être agrandies en quelques clics. 

  • Flexibilité : capacité d'installer pratiquement n'importe quoi.

  • Prix ​​: 2 à 3 fois plus cher qu'un hébergement dédié.

👉 Pour conclure 

Quelle que soit la solution web design que vous choisissez pour créer votre site, renseignez-vous bien sur les conditions d’hébergement. Par exemple, si vous faites faire votre site internet par une agence, la sélection de l’hébergeur web peut avoir des répercussions financières importantes.

Faire un site sans hébergeur : prestataires et coûts 

Sur le marché du web, il y a de nombreux hébergeurs tels que Godaddy, LWS, Gandi, OVH, 1and1, Amazon… Certains sont gratuits, généralement avec publicité, et d’autres sont payants.

  • Pour un hébergement mutualisé, sans options additionnelles, il vous en coûtera quelques dizaines d’euros par mois au maximum, voire moins selon le forfait de stockage qu’il vous faut. 

En sus de l’hébergement, on vous proposera souvent d’autres services, comme :

  • La réservation d’un nom de domaine, 

  • L’ajout d'adresses mail professionnelles.

  • De la bande passante additionnelle,

  • Des extensions en plus,

  • Les certificats SSL,

  • Les sauvegardes automatiques,

  • L’assistance technique,

  • La protection contre les cyberattaques…

☝️ Pour être certain de payer le juste prix, définissez clairement vos besoins.

  • Globalement, un hébergement individuel vous coûtera plusieurs centaines d’euros par mois.

Les solutions gratuites proposées par les hébergeurs incluent souvent des annonces publicitaires, et surtout n’offrent aucun accompagnement : vous n’avez pas de support technique en cas de problème. C’est pourquoi nous vous déconseillons cette option.

Comment créer un site sans hébergeur ? 

Comme nous le disions plus haut, un site web peut également être hébergé localement, sur un ordinateur jouant le rôle de serveur.

Pour cela, il vous faudra utiliser des logiciels spécialisés, tels que Wampserver ou EasyPHP, que vous devrez être capable de configurer. 

Non seulement il vous sera nécessaire de bien vous connaître en informatique, mais en plus, notez que vous serez limité concernant le nombre de visiteurs, et surtout, vous prendrez des risques importants en ce qui concerne la sécurité.

Créer un site sans hébergement est donc plutôt une fausse bonne idée, car en choisissant l’option d’héberger vous-même votre site, si vous faites la balance des bénéfices / risques et désavantages, vous ne serez sans doute pas gagnant. 

Ce, également sur le plan financier, puisqu’il se peut que cela augmente considérablement votre consommation d’énergie, pour au final, avoir des performances nettement moindres, et une sécurité qui laisse à désirer.

D’autant qu’il existe des solutions intermédiaires, vous permettant de profiter d’un hébergement gratuit, sans avoir à passer des heures à sélectionner votre prestataire. 

Pour aller plus loin
Info stepup
Sur un website builder comme SiteW, par exemple, votre site est hébergé gratuitement sans publicité, car cela est compris dans toutes nos formules. Et avec nous, vous serez toujours accompagné - par notre sympathique équipe technique. 🙂

Créer un site web sans hébergeur : utiliser un website builder, une solution facile, sécurisée et gratuite

Chez SiteW, nous proposons à nos utilisateurs un service tout-en-un, pour construire ET héberger leur site gratuitement, sans publicité (hormis un petit bandeau mentionnant SiteW), et surtout en toute sécurité.

Hébergement web gratuit inclus dans nos formules

Notre outil a l’avantage de vous permettre de créer un site, sans avoir à vous préoccuper des questions d’hébergement web, ni même de l’enregistrement d’un nom de domaine, si vous n’en possédez pas encore.

Nous offrons un hébergement mutualisé gratuit, pour l’ensemble de nos utilisateurs, quelle que soit la formule de création web choisie. 

Vous pouvez ainsi créer un site vitrine totalement gratuit de 5 pages ou un site professionnel à partir de 6,60€ / mois.

De plus, nous avons choisi un prestataire web reconnu et basé en France (OVH), afin d’offrir le meilleur service possible. Vous bénéficiez ainsi de toutes les garanties indispensables en matière de sécurité pour votre site internet (protection de vos pages, sauvegardes, mises à jour…).

Le forfait de stockage (de 1 Go à 10 Go) dépend de la formule de création de site que vous choisissez pour votre projet digital. 

L’hébergement web que nous proposons est donc évolutif, et toujours adapté à vos besoins. 

Si votre business se développe et que vous avez besoin d’ajouter plus de contenus à vos pages web, il vous suffit de changer de formule, en un seul clic.

De plus, chez nous, les options associées (réservation d’un nom de domaine et création d’adresses mail professionnelles) sont également gratuites, et incluses dans nos abonnements de construction de site !

 
Créez votre site internet

Simple, rapide et efficace

Comment créer un site sans hébergement avec un website builder ?

Voilà comment se passe une création de site sans hébergement, sur une plateforme comme la nôtre : vous vous inscrivez en 4 étapes seulement, et puis c’est tout ! Il vous suffit de vous munir de votre souris d’ordinateur; car aucune connaissance technique n’est exigée, pour utiliser notre outil.

1️⃣ Après avoir ouvert votre compte SiteW (grâce à votre seule adresse mail), 

2️⃣ Vous choisirez votre adresse web, 

3️⃣ Et sélectionnerez un modèle de site (template)

4️⃣ Ainsi qu’un abonnement web design.

Une fois dans l’outil de création web, vous avez vos pages devant les yeux, et pouvez ajouter des éléments (composants graphiques ou fonctionnalités), d’un simple mouvement de souris, par Glisser / Déposer.

Vous configurez ensuite ces composants (apparence et options), sans changer de page, à gauche de votre écran. 

Toujours au même endroit,  vous pourrez gérer les pages de votre site (ajout, suppression, hiérarchie), ainsi que son aspect général (design).

… Un jeu d’enfant !

Comme vous le voyez, avec notre outil de conception de site sans hébergeur, pas besoin de se prendre la tête avec des procédés informatiques complexes, ni de passer des heures à sélectionner les meilleurs prestataires pour l'hébergement et la construction de votre site, ainsi que pour la réservation de votre nom de domaine.

En conséquence, vous ne multipliez pas les interlocuteurs : la gestion de votre site est entièrement centralisée, et donc, forcément simplifiée.

Nous venons de terminer notre petite synthèse, concernant les divers modes d'hébergement d’un site, et les différentes possibilités pour construire un site sans hébergeur - ou tout au moins en évitant d’avoir à choisir, contacter et payer un hébergeur. 

A vous maintenant, d’opérer votre sélection parmi les options présentées, en fonction de votre budget, et de vos exigences en ce qui concerne la technique, la sécurité et le trafic ! 🚀

Frédérique Biau
Rédactrice et traductrice
Passionnée par la science-fiction, les nouvelles technologies, l’écriture et l’art en général, j’ai commencé ma carrière dans l’administration et la gestion des affaires culturelles. Et c’est avec plaisir et enthousiasme que je suis rédactrice et traductrice sur le web, depuis maintenant près de 9 ans. ✍️

Dernière mise à jour : 06 février 2023

Offre à durée limitée !

30% de réduction sur les abonnements annuels !

En 2024, maximisez votre
présence en ligne 🚀

Découvrez l'offre
Offre valide jusqu'au 31 mai