Choisir son extension de nom de domaine, comment faire ?

08 mars 2023 - Elie-Sara Couttet
SEO
2168 vues

11 minutes

Vous commencez votre aventure sur le web, et vous êtes en quête du nom de domaine parfait.

Mais, saviez-vous qu’un nom de domaine ne va pas sans son extension ?

Les trois petits caractères à la fin de votre nom de domaine ont bien plus d’importance que vous ne pourriez l’imaginer.

Alors, voici toutes nos astuces pour choisir l’extension parfaite avant de réserver son nom de domaine.

Une extension de domaine : c’est quoi ?

Si vous êtes novice du web, peut-être que les termes de nom de domaine ou d’extension vous sont encore peu familiers.

Une extension, c’est un espace de nommage. Pour les comprendre, il faut savoir que les extensions peuvent être rangées dans trois catégories spécifiques. Voici ces différentes familles :

Les extensions génériques

Ces extensions sont généralement les plus connues et indépendantes du pays d’origine. Elles sont composées de trois lettres uniquement et peuvent être libres, ou rattachées à un certain nombre de critères.

  • L'extension .com

C'est l'extension de nom de domaine la plus connue. Elle se retrouve sur les réseaux sociaux, les adresses email, les blogs, les sites d’e-commerce… Cette extension était à l'origine destinée aux entités commerciales. Aujourd'hui, ce sigle a été complètement généralisé et est devenu l'extension la plus populaire.

  • L'extenion .net

Vous retrouverez aussi les extensions comme .net dérivée du mot anglais "network" pour réseau. Cette extension était normalement réservée aux sites internet spécialisés en communication. Elle est devenue désormais assez généraliste, mais est généralement utilisée dans le secteur de la publicité. Elle est dérivée du mot network et se retrouve sur plusieurs types de sites, jusqu’à être utilisée en remplacement du .com qui est souvent indisponible.

  • L'extension .org

Vous pouvez aussi utiliser l'extension .org. À la base conçue pour les organisations, mais à nouveau cette extension est aujourd'hui retrouvée pour d'autres types de sites : des projets open source et même des services publics. Ces sites sont d'ailleurs généralement peu qualitatifs car le .org est moins utilisé que le .com ou le .fr. En effet, une extension .org n’est pas toujours signe de sécurité ou de qualité.

  • Les extensions spécifiques

Parmi ces extensions génériques, il existe aussi celles plus spécifiques comme .edu, .gouv, ou encore .int. Si les extensions créées dans les années 90 ne font plus référence à leur secteur d'origine, les extentions .edu pour l'éducation, .gouv pour le gouvernement et .int pour les organisations et les traités internationaux sont quand à elles réglementées.

Les extensions géographiques

Comme leur nom l’indique, ces extensions sont reliées à la zone géographique dans laquelle est basée le site internet. Vous connaissez .fr pour la France, .be pour la Belgique, .uk pour le Royaume-Uni… Au total, il en existe une trentaine.

Les atouts d'une extension géographique
Info play
Ces extensions sont pratiques pour indiquer directement à l’utilisateur d’où vient votre site internet, notamment lors de la création d’un site e-commerce. Un site internet qui n’est pas basé en Europe peut, par exemple, voir l’utilisateur européen payer des frais de douanes ou avoir des délais d’envoi plus longs. Certains sites disposent même de plusieurs extensions géographiques pour différencier leurs différents marchés dans chaque pays.

Ces extensions doivent être achetées dans le pays qu’elles représentent et imposent une résidence de l’entreprise ou de votre activité dans ce pays. Les autres extensions peuvent être achetées depuis tous les pays du monde. 

Les extensions spécifiques

Ces extensions sont plus libres, et ont été pensées pour désengorger les extensions les plus connues, comme .com. Elles sont composées de trois caractères minimum et peuvent prendre plusieurs formes. Par exemple, vous pouvez retrouver des extensions comme .apple pour une marque, .pro pour un site professionnel, .paris pour un site qui ne parle que de la capitale…

Ces extensions peuvent être utiles et originales, à condition que vous puissiez justifier lors de leur achat qu’elles sont cohérentes avec le contenu de votre site web.

Rappelez-vous bien de ces catégories pour comprendre l’extension que vous allez choisir et prendre la meilleure décision.

Le lien entre extension et nom de domaine

Un nom de domaine est la composante principale de votre adresse web, affichée dans votre URL en haut d’une page web. Votre nom de domaine représente le nom que votre marque, business ou entreprise aura sur le web. Par exemple, dans l’URL www.sitew.com, SiteW est le nom de domaine. Cette adresse est unique.

Ce que vous pouvez lire juste après, le .com, c’est l’extension. Cette extension va de pair avec votre nom de domaine : pas de nom de domaine sans extension, et inversement. L’extension sera aussi tapée par l’utilisateur lorsqu’il recherchera l’adresse précise de votre site alors, elle a aussi un rôle à jouer dans la lisibilité et la mémorisation de votre adresse web globale.

Vous pouvez alors logiquement vous poser la question.

extension-domaine

L’extension impacte-t-elle le référencement ?

Pas de suspens, la réponse est : non, pas directement. En réalité, l’extension de nom de domaine n’a pas d’impact direct et concret sur votre référencement, comme peut l’avoir la version mobile d’un site ou l’utilisation de mots-clés dans vos contenus. Cependant, cela ne veut pas dire qu’il faille négliger complètement le choix de son extension.

Attention
Info warning
Le plus gros risque est de choisir une extension complètement inconnue par l’utilisateur en général. Il pourrait alors avoir moins envie de consulter votre site internet, de peur d’arriver sur une plateforme frauduleuse ou un spam. Cela engendrerait donc moins de clics, moins de trafic, et un référencement de bien moins bonne qualité. 

Voici donc la principale raison pour laquelle le choix de l’extension de son nom de domaine n’est pas un détail négligeable.

👉 Maintenant, passons à toutes les astuces pour vous aider à choisir votre extension et à ne pas faire d’erreur.

Réserver un nom de domaine

Choisir son extension : tout ce qu’il faut savoir

Les critères à prendre en compte

Bien que l’extension d’un nom de domaine ne soit qu’un tout petit élément de quelques caractères, son choix est relativement minutieux et stratégique pour la suite du développement de votre site web. Alors, avant de vous ruer sur une extension en .io, soyez attentifs à ce qu’il suit :

  • Vos objectifs

En effet, vos objectifs et vos perspectives d’avenir avec votre site internet sont primordiales pour choisir votre extension. Par exemple, si vous commencez un blog sur Paris et que vous savez que vous voulez l’étendre à plusieurs villes de France ou du globe, essayez de ne pas choisir une extension en .paris.

Si vous souhaitez mettre en avant le caractère français de vos produits, une extension en .fr peut davantage vous servir qu’une extension en .com.

Au contraire, si vous souhaitez parler au plus grand nombre, essayez d’obtenir l’extension en .com.

  • Votre localisation

Vous l’avez vu, certaines extensions sont liées à la localisation, comme .uk ou .fr.

En fonction de votre localisation, ces extensions sont essentielles à la bonne compréhension des utilisateurs. Par exemple, sur un site marchand, l’extension sera immédiatement un point de repère pour l’utilisateur et consommateur qui saura d’où vient la boutique, en déduire en quelle langue sera le SAV s’il a un problème avec sa commande, savoir s’il devra payer des frais supplémentaires d’envoi…

En clair
Info def
Deux petites lettres à la fin de votre nom de domaine peuvent donner énormément d’informations à l’utilisateur : l’extension choisie en fonction de la localisation peut donc être le meilleur choix dans votre cas.
  • Votre cible de référencement

Nous l’avons dit, l’extension n’est pas un booster de référencement mais peut en être un véritable frein. C’est pourquoi votre cible de référencement est un critère important à prendre en compte dans votre choix. Une extension destinée à une niche, comme .music ou .paris, peut freiner les utilisateurs qui ne connaissent pas cette extension ou qui ne se sentent pas concernés.

👉 Au contraire, une extension spécifique si vous menez un business spécifique peut être un vrai facteur d’engagement pour une petite communauté très fidèle. Mais, pour ne pas vous bloquer dans le développement de votre entreprise, veillez à choisir l’extension qui parlera au plus grand nombre tout en restant explicite.

  • Votre budget

Eh oui ! Un nom de domaine et une extension ont un coût. D’ailleurs, ce prix varie selon l’extension. Une extension en .com et une extension en .fr ou en .org n’auront pas le même prix. Alors, cette donnée est à prendre en compte lors de la réservation de votre nom de domaine pour rentrer dans votre budget et ne pas subir de mauvaise surprise.

Pour aller plus loin
Info stepup
Pour en savoir plus sur le coût d'un nom de domaine.👀
  • La disponibilité des extensions

Enfin, un critère cruel : la disponibilité de votre nom de domaine avec l’extension que vous voulez. Souvent, les extensions en .com ou en .fr sont déjà prises par d’autres compagnies et sont relativement bouchées. Pour pallier ce problème, vous pouvez soit changer votre nom de domaine, soit vous rabattre sur une extension moins courante, et souvent plus onéreuse.

Grâce à ces quatre critères, vous pourrez rapidement trouver le bon compromis. Bien sûr, si vos objectifs et votre budget vous le permettent, prenez l’extension la plus connue. Vous l’avez compris, cette extension n’est pas une source de référencement mais peut être un vrai frein à votre SEO si elle est mal choisie. Alors, l’extension la plus connue sera toujours la plus sûre.

extension-nom-domaine

Les erreurs à ne pas faire

Un nom de domaine et son extension, ce n’est pas comme le titre d’un article ou une image d’illustration : cela ne se modifie que très difficilement, et peut avoir de grandes conséquences en cas de changement.
Il est donc très important, dans le choix de votre nom de domaine ou de votre extension, d’être parfaitement sûr de vous.

👉 Voici donc la liste des choses à faire lors du choix de son extension et tout au long de la vie de son nom de domaine :

  • Acheter son extension et son nom de domaine sur la même plateforme

Vous n’y avez peut-être pas pensé, mais vous pouvez acheter votre nom de domaine et votre extension sur une multitude de plateformes spécialisées dans le domaine. Pourtant, veillez à tout acheter sur la même plateforme dans la mesure du possible. Cela réduit des intermédiaires et les terminaux de paiement, et vous permet de transférer votre nom de domaine et votre extension plus facilement si vous venez à en avoir besoin.

  • Acheter plusieurs extensions

Dans la mesure du possible, essayez d’acheter plusieurs extensions, et les plus connues. Si vous possédez un nom de domaine en .com et en .fr par exemple, vous vous assurez que personne d’autre n’aura plus de budget que vous pour acheter votre nom de domaine dans une extension plus reconnue et, par conséquent, prendre votre place. 

  • Aller au plus clair et concis

Lors du choix de votre nom de domaine et de votre extension, la simplicité est mère de sûreté. Une extension trop complexe peut faire fuir les utilisateurs, et un nom de domaine trop à compliqué peut être difficile à retenir. Alors, dans la mesure du possible, essayez d’aller au plus condensé et au plus compréhensible : vous gagnez du temps pour vous et pour votre audience !

  • Déposer sa marque

Ne faîtes pas l’erreur : déposer un nom de domaine, ce n’est pas déposer une marque. Le nom de domaine n’a pas de réelle valeur juridique, mise à part le fait que vous pouvez réserver une adresse web.

Attention
Info warning
En revanche, lors du dépôt de votre nom de marque, vous aurez une protection juridique si un jour quelqu’un venait à vouloir exercer, sur le web comme ailleurs, en prenant votre nom. Plusieurs démarches administratives sont à prévoir pour réserver son nom de marque, mais elles sont nécessaires à la construction de bases sereines et solides si vous lancez votre business.

Si vous ne déposez pas votre marque auprès d’une institution comme la chambre de commerce, vous pourrez vous faire voler votre concept…

… Et que cela se retourne contre vous.

Alors, avant de penser nom de domaine et extension, pensez nom de marque !

  • Renouveler son nom de domaine

Un nom de domaine et une extension, ce n’est pas à vie. Vous devez le renouveler dès que nécessaire pour que votre nom de domaine continue de vous appartenir et ne soit pas convoité par quelqu’un d’autre. Lorsqu’un nom de domaine n’est pas renouvelé, il peut en effet être réservé par une tierce personne.

Pour aller plus loin
Info stepup
Pensez donc à vérifier régulièrement que vous n’avez pas à renouveler votre propriété. Généralement, un nom de domaine et une extension se renouvellent tous les ans. 
  • Éviter ces extensions

Maintenant, vous savez quelles extensions sont à privilégier. Mais, par-dessus tout, vous devez savoir quelles extensions sont à bannir absolument. Elles le sont pour plusieurs raisons : signe de mauvaise qualité, font fuir les utilisateurs, ne sont pas professionnelles, sont synonymes de spam pour les moteurs de recherche…

❌ Parmi ces extensions, vous retrouverez .gq, .cf, .ga, .work, .date, .biz, .top, .tk…

Vous connaissez désormais toutes les astuces pour choisir son extension de nom de domaine, et en prendre soin ! 🎉

Réserver un nom de domaine

Elie-Sara Couttet
Editeur
Rédactrice d'1m60 qui écrit plus vite que son ombre et qui aime tout ce qui va vite, de la Formule 1 au web. En tant qu'étudiante en journalisme, j'ai fait de ma curiosité illimitée un métier, que je pratique avec rigueur, dynamisme et créativité ! 🤙

Dernière mise à jour : 08 mars 2023

Offre à durée limitée !

30% de réduction sur les abonnements annuels !

En 2024, maximisez votre
présence en ligne 🚀

Découvrez l'offre
Offre valide jusqu'au 31 mai