Créer site internet facile
Créer son site web pour les nuls

Comment fonctionne une URL ?

8 minutes 6404 vues

Si vous levez les yeux en haut de votre écran, vous voyez une URL juste sous vos onglets.

Et si vous vous demandez quelle est sa fonction, vous êtes au bon endroit !

La notion d’URL est fondamentale si vous vous lancez sur le web, de sa fonction à son optimisation pour améliorer votre référencement.

Prêts à comprendre ce qu’il se cache derrière l’Uniforme Resource Locator ?

Comprendre la notion d’URL

Votre URL, c’est l’adresse d’une ressource web.

Grâce à l’URL, le navigateur fournit à l’utilisateur une réponse à sa requête.

L’URL permet d’identifier votre contenu dans l’océan des ressources existantes sur Internet.

Elle est composée de plusieurs éléments :

  • En bleu : Le protocole, soit un moyen de communication qui permet l’échange de données entre l’utilisateur et le serveur.

Le protocole est dit “HTTP”, et sa version sécurisée est connue sous le nom “HTTPS”.

Le protocole HTTP est le plus connu, mais il en existe d’autres tel que le FTP, ou MAILTO.

  • En orange : Le sous-domaine, abréviation de “World Wide Web”.

Le sous-domaine indique à votre navigateur quelle partie du site il doit afficher.

Par exemple, un sous-domaine “blog” signifie que le navigateur doit afficher la partie “Blog” du site.

Le sous-domaine montre la structure de votre site s’il n’est pas composé uniquement d’une page d’accueil.

  • En rouge : Le domaine, soit le nom du site.

Ce nom de domaine est unique, et indique le serveur avec lequel le navigateur va communiquer pour répondre à la requête de l’utilisateur.

Il correspond à une version compréhensible de votre adresse IP.

L’élément “.com” est une extension précisant le type de site ou le pays. Nous pouvons citer .org, .fr, .net… 

  • En violet et vert : Cette partie s’appelle le chemin.

Elle indique à l’utilisateur les différentes pages sur lesquelles le navigateur est passé pour parvenir à la ressource qu’il souhaite, la partie verte.

Dans cet exemple, l’URL indique que dans les articles concernant la création d’une boutique en ligne, nous pouvons retrouver un article sur les fiches produits.

Cette hiérarchisation permet d’apporter des informations essentielles sur le contenu de la ressource.

En clair, l’URL est une adresse unique composée de plusieurs parties et qui mène à une page de votre site.

“En quoi ce petit élément joue-t-il un rôle dans l’optimisation SEO ?”

D’abord, parce qu’elle apparaît dans les résultats de recherche de Google.

Ensuite, elle est une aide supplémentaire pour l’utilisateur et Google afin de comprendre le contenu de votre page web.

Pour qu’elle devienne une aide efficace pour l’utilisateur, et un booster de votre référencement, elle doit être optimisée.

Et c’est ce que nous allons voir ensemble !

Optimiser son URL pour le SEO

Afin que le robot de Google indexe facilement votre page, son travail doit être facilité au maximum.

Avec une URL optimisée, votre contenu est plus accessible, et augmente le nombre de clics sur votre lien dans les résultats de recherche.

Donc, l’URL permet d’améliorer votre référencement.

Mais comment ?

Les méthodes d’optimisation

Vous pouvez modifier la dernière partie de votre URL afin de l’optimiser au maximum pour améliorer votre SEO :

  • Utiliser des mots-clés :

Qui dit référencement, dit mots-clés.

Votre URL ne déroge pas à la règle.

Utilisez les mots-clés principaux de votre contenu pour les intégrer à son URL. Ils permettent à Google de mieux référencer votre article, et sont plus digestes qu’une série aléatoire de caractères.

  • La rendre lisible pour tous :

Votre URL fait partie des éléments qui aident à la compréhension de votre contenu. Vous devez le rendre intelligible autant pour les moteurs de recherche que pour les utilisateurs.

Ajustez votre URL entre optimisation de mots-clés et compréhension de l’utilisateur pour améliorer votre référencement et augmenter votre nombre de clics.

  • Adapter la longueur :

Plus une adresse web est longue, moins elle est efficace et compréhensible. 

Bien qu’il faille intégrer des mots-clés dans son URL pour optimiser son référencement, l’adresse web doit avoisiner les 100 caractères, jusqu’à 120 caractères maximum.

Sélectionnez les mots-clés capitaux de votre contenu sans rentrer dans le détail et réécrire toute une phrase ; si l’URL est la première chose que l’utilisateur voit, le titre arrive dans l’instant d’après.

  • Définir les URL canoniques :

“Canoquoi ?”

Définir l’URL d’un contenu comme canonique permet de la protéger de la duplication de contenu.

La mention “canonique” qualifie une page comme étant originale ; d’autres pages reprenant son contenu ne seront pas indexées par le moteur de recherche. 

Insérée dans le code HTML, cette balise elle est appelée “méta canonical” ou “rel canonical”.

Pensez-y pour protéger votre contenu !

  • Organiser son contenu :

Sur votre site web, organisez vos différentes catégories de sorte que le chemin de l’URL soit une aide pour les utilisateurs et Google.

Les pratiques à éviter

Optimiser votre URL est un réflexe obligatoire pour améliorer votre référencement.

Mais, pour ne pas vous tirer une balle dans le pied, vous devez connaître les pratiques à éviter.

Faut-il modifier son URL ?

Si vos URL ne correspondent pas point par point aux conseils donnés plus haut, mais que votre page fonctionne et que votre référencement est bon : ne changez rien.

Vous risquez de vous tirer une balle dans le pied.

Optimisez vos URL selon les techniques précédentes pour vos nouveaux articles, ou pour des pages dont le référencement peine à s’améliorer.

L’apparence de l’URL

  • Les caractères spéciaux :

Ne composez pas vos URL avec des caractères spéciaux tels que les signes de ponctuation, les espaces et les lettres avec accents.

Leur encodage est particulier, et rend vos URL moins lisibles et compréhensibles.

Par exemple, un espace sera codé %20 et un slash %2F.

  • Les lettres capitales :

Vous ne trouverez pas non plus d’utilité dans le fait d’utiliser des lettres capitales.

Il est recommandé en SEO d’utiliser des minuscules, les majuscules n’ayant pas d’effet particulier sur le référencement.

  • Tirets ou underscore ? :

Pour séparer vos mots de l’URL et rendre votre adresse compréhensible, préférez les tirets du milieu de la touche 6 aux underscore, soit tirets du bas.

Si l’impact sur le référencement ne semble pas énorme, le choix du tiret est aussi une carte à jouer. Dans le cas où votre site est récent, ou qu’il est mal référencé, prenez le temps de modifier cet élément.

  • Surcharger de mots-clés :

Comme toujours en termes de référencement, il ne suffit pas de mettre son mot-clé à toutes les sauces pour être premier des résultats de recherche.

Bien au contraire.

Veillez à ne pas exagérer quant au placement de mots-clés dans vos URL ; cela peut être considéré comme du spam par Google et vous desservir.

  • La hiérarchie de l’URL :

Dans votre URL, évitez de multiplier les répertoires du chemin.

S’ils peuvent aider à la compréhension de la structure de votre site et du contenu de votre article, ils peuvent également rallonger inutilement votre URL.

Structurez votre site pour obtenir l’URL le plus clair, concis et efficace possible.

  • Les générateurs dynamiques d’URL :

Si vous utilisez des générateurs dynamiques qui modifient l’URL à chaque fois que la page charge à nouveau…

… Arrêtez.

Cette pratique ralentit votre référencement et ne permet pas aux utilisateurs de vous retrouver facilement.

L’URL est une adresse unique

De la même manière qu’il n’existe pas deux adresses pour une même maison, ou deux maisons pour une même adresse, vos URL doivent être uniques.

L’inverse peut avoir plusieurs conséquences :

  • Une URL pour deux pages :

Veillez à ne pas utiliser la même URL pour deux pages différentes.

Cela peut être perçu par Google comme du contenu dupliqué, et bloquer l’accès à vos pages.

  • Une page pour deux URL :

De même, avoir deux URL différents pour une seule page complique le travail d’indexation inutilement.

Pour pallier ce problème, définissez la bonne URL comme étant canonique, et effectuez des redirections permanentes des anciennes URL vers les bonnes.

  • La redirection 301 :

Si vous modifiez les URL de votre site, pensez toujours à la redirection 301.

Derrière son nom barbare se cache une étape essentielle à la refonte des URL de votre site web. La redirection 301, appelée aussi redirection permanente, oblige votre navigateur à rediriger les utilisateurs d’une ancienne URL à une nouvelle.

💡 Astuce SiteW : prenez en compte que ce processus peut prendre plusieurs jours ; vous observez donc une baisse de trafic lors de la période de redirection.

Lors d’une redirection permanente, attardez-vous également sur votre maillage.

En effet, une redirection atténue la transmission du Page Rank, et il se peut que votre page ne retrouve pas sa place d’avant dans les résultats de recherche. 

Pour éviter ces dégâts, modifiez toutes les anciennes URL par les nouvelles dans votre maillage interne.

Modifier son URL sur SiteW

Sur notre outil de création de site, vous pouvez créer des URL personnalisées et appliquer les méthodes que nous venons de voir.

La démarche est simple :

  • Rendez-vous dans votre interface de création de site, et cliquez sur “Page”, à gauche de l’écran.

  • Sélectionnez la page dont l’URL est à optimiser...

  • … Puis cliquez sur le logo en bas à droite, et sur “Référencement”.

  • Optimisez la fin de votre URL en quelques mots, séparés par des tirets.

Plutôt facile, non ?

 

La notion d’URL est désormais plus facile à comprendre. Elle est essentielle à cerner dans votre aventure sur le web.

Si l’optimisation de l’URL n’est pas la formule magique du référencement, elle peut débloquer les freins de SEO que vous rencontrez.

Vous êtes désormais un pro de l’URL !

Dernière mise à jour : 31 juillet 2020

Quoi de neuf ?
Les dernières mises à jour et nouveautés sur notre outil, après un décryptage poussé auprès de nos développeurs.