Maitrisez votre taux de rebond !

3745 vues 12 minutes
  • Qu’est-ce que le taux de rebond et quelle est son importance ?
  • Connaissez-vous celui de votre site ?
  • Comment l’optimiser ?

Aujourd’hui encore, on a des astuces pour vous : quelques petits conseils qui vous aideront à avoir le meilleur taux de rebond pour votre site.

Et on est impatients de vous les partager !

Taux de rebond : une définition simple et efficace

Le taux de rebond (ou bounce rate en anglais) est un indicateur de performance qui souligne la qualité du contenu de votre site : ce chiffre vous en dira long sur la satisfaction de vos visiteurs.

Après la création de votre site, vous êtes sûrement préoccupé par le bien-être et la satisfaction de vos utilisateurs, et vous serez sans doute intéressé par votre taux de rebond.

Comme son nom l’indique, le taux de rebond mesure le nombre de visiteurs qui “rebondissent” sur vos pages. C’est-à-dire le pourcentage d'internautes, ayant quitté une page de votre site, sans en visiter d'autres.

Après avoir quitté votre site, vos visiteurs vacquent à leurs occupations : ils peuvent fermer l’onglet, ou bien leur navigateur. Mais il faut savoir qu’un visiteur restant totalement inactif sur votre page web, pendant plus de 30 minutes, est aussi considéré comme ayant “rebondi”.

Votre taux de rebond peut être mesuré à deux niveaux différents :

  • Pour l’ensemble du site web

  • Pour chaque page individuellement : cela vous permet de vous pencher en détail sur les pages qui ont un haut taux de rebond, et de mener l’enquête pour essayer de comprendre pourquoi.

Comment suivre son taux de rebond ?

💡 Google Analytics calcule le taux de rebond de manière spécifique : il s’agit d’une session qui ne déclenche qu’une seule requête (ouvrir qu’une seule page de votre site par exemple) au serveur Analytics puis quitte sans en déclencher d’autres. 

Taux de rebond site

Créer un site

Qu'est-ce qu'un bon taux de rebond ?

Dans ce contexte, vous aurez sûrement conclu qu’un bon taux de rebond doit être le plus faible possible. Car plus votre taux de rebond est faible, plus cela signifie que les internautes ont été séduits par votre site et ont eu envie de le découvrir. Ils ont voyagé entre les pages.

Cependant, il convient d’emblée d’apporter un bémol à cette affirmation : en fonction de la nature de votre site, ce constat sera à nuancer.

Par exemple, un site e-commerce cherchera à diminuer son taux de rebond au maximum. Le but d’une boutique en ligne étant d’amener les internautes à visiter les pages produits, et à acheter sur le site.

Attention
Info warning
Mais attention : si par exemple, vous proposez un lien d’affiliation sur une page, un taux de rebond élevé peut indiquer que les visiteurs ont suivi ce lien. Ce qui est votre but originel. Il faudra dans ce cas, observer le nombre de clics sortants.

En revanche, un site web éditorial qui propose du contenu informatif, peut trouver satisfaisant un taux de rebond élevé, car cela signifie que l’internaute a trouvé l’information qu’il cherchait immédiatement, en visitant la page.

Est-ce qu’un haut taux de rebond est une mauvaise chose ? 

Comme nous venons de le voir ci-dessus, pas nécessairement.

En effet, si votre objectif est de faire visiter un maximum de pages à vos internautes, qu’ils passent du temps sur votre site, qu’ils lisent plusieurs articles de votre blog… Alors oui, c’est mauvais signe. 

Cependant, si vous possédez un site vitrine, un site one-page ou un blog avec un haut taux de returning visitors (qui ne lisent que le dernier article, mais à chaque fois que vous le publiez : félicitations vous avez des lecteurs fidèles) alors, rassurez-vous, c’est parfaitement normal.

Gardez en tête que vous devez adapter vos KPI (Key Performance Indicators) et croiser vos données en fonction de vos objectifs. Ne soyez pas alarmé si tous les chiffres ne sont pas alignés sur les standards que vous pouvez lire sur le web.

Cependant, pour vous donner une échelle, voici ce qui communément admis cernant le taux de rebond

  • 80%+ est mauvais

  • 70 – 80% est faible

  • 50 – 70% est correct

  • 30 – 50% est excellent

  • 20% ou en dessous… C’est probablement une erreur de tracking 😜

Comment contrôler son taux de rebond ?

Vous pouvez connaître le taux de rebond de votre site et le trafic de votre site, en utilisant les outils Google pour votre site ! N’hésitez pas à activer Google Analytics.

Taux de rebond

Vérifiez votre taux de rebond sur Google Analytics (ci-dessus un exemple de taux de rebond élevé)

Par exemple, vous pouvez en profiter pour étudier votre taux de rebond sous plusieurs angles sur Google Analytics grâce aux rapports :

  • Présentation de l'audience qui indique le taux de rebond global pour votre site.

  • Canaux qui souligne le taux de rebond pour chaque groupe de canaux.

  • Tout le trafic montrant le taux de rebond pour chaque combinaison source/support.

  • Toutes les pages qui permet de visualiser le taux de rebond pour des pages individuelles.

Vous pouvez également mettre en place des éléments ou des outils de tracking comme Hotjar qui vous permet de visualiser le comportement utilisateur sur une page.

Hotjar taux rebond

Ainsi vous pourrez visualiser les points de blocages, les éléments frustrant les visiteurs, mais aussi son parcours sur votre site et les éléments qui ont reçu des clics.

Bounce rate : comment l'interpréter ?

Pour bien analyser son taux de rebond, il faut l’interpréter en fonction du taux de sortie de la page.

💡Il faut bien différencier ces deux indicateurs : le taux de sortie est le simple fait de quitter une page et le taux de rebond est le fait de quitter le site dès la première page vue.

Le taux de rebond ne suffit pas à lui seul à connaître le degré de satisfaction de vos visiteurs. Il faut pour cela les pister et observer, tel un détective, attentivement leur comportement.

Par exemple, sur une landing page, vous différenciez un internaute qui aura attentivement lu tout votre argumentaire, puis aura quitté la page, d’un internaute qui n’aura fait que passer brièvement et sera reparti aussitôt. 

Pourtant, ces deux individus seront comptabilisés de la même façon dans le taux de rebond. Donc méfiance !

Le comportement de l’utilisateur devra être analysé dans le détail, à l’aide d’autres indices, pour une interprétation plus précise et plus juste.

Une fois que vous avez croisé tous les indicateurs et décelé les pages de votre site les moins performantes. Il faut continuer vos recherches et comprendre ce qui ne va pas. On y va ! 

Taux de rebond élevé : pour quelles raisons ?

Un mauvais taux de rebond peut être dû à différentes raisons :

  • Un défaut technique : le temps de chargement du site est peut-être trop long, et vos visiteurs s’impatientent, et finissent par fuir, exaspérés.

  • Un problème esthétique : les pages web sont peut-être démodées, pas claires, ou tout simplement pas assez travaillées en termes de design. Elles n’inspirent pas confiance, et ne satisfont pas l’œil exigeant de l’internaute.

  • Un contenu insatisfaisant : l’information sur la page ne correspond pas à la requête du visiteur, et il s’en va, dépité, chercher son bonheur ailleurs.

  • Une expérience-utilisateur médiocre : de la musique qui apparaît de façon impromptue et vous casse les oreilles, des popups qui n'arrêtent pas de surgir (alors qu’on n’en veut pas), des GIFs ou des animations trop nombreuses qui vous donnent la nausée, ou qui ralentissent le site…

Tous ces éléments peuvent être rédhibitoires pour l’internaute, et lui donner l’envie de prendre la poudre d’escampette !

  • Une page mal construite sur le plan marketing : un site web doit être construit, en fonction de ses objectifs. Et il faut travailler la structure de ses pages, pour amener les visiteurs à passer de lien en lien, jusqu’à l'accomplissement final desdits objectifs. 

Pour aller plus loin
Info stepup
Pour parvenir à cela, il convient donc de jalonner votre site de boutons, de liens, d’arguments, d’indicateurs visuels... Si certaines pages font immédiatement fuir les visiteurs, c’est peut-être cela qu’il faut revoir.
  • Un mauvais ciblage : si vous constatez un haut taux de rebond du trafic provenant des réseaux sociaux, Google Ads ou du Referral, il faut retravailler le ciblage de vos campagnes. En effet, le taux de rebond combiné à un temps de présence sur page réduit, peut signifier que vos annonces sont trompeuses ou mal comprises par le public.

Optimiser son taux de rebond : qu’est-ce que j’y gagne ?

Pourquoi améliorer son taux de rebond ?

Il y a plusieurs bonnes raisons de chercher à réduire son taux de rebond :

  • Pour offrir une meilleure expérience-utilisateur. Votre taux de rebond est symptomatique et déterminant : il signifie soit que votre site plait à vos visiteurs, soit qu’il leur déplait. 

Dans le premier cas, continuez sur votre lancée ! 

Dans le second, il conviendra sans doute d’apporter quelques modifications / améliorations à votre site.

  • Pour améliorer votre référencement : l’algorithme de Google prend en compte le taux de rebond de votre site dans le calcul de ses résultats. Car comme nous venons de le voir, c’est un bon indicateur de l’échelle de satisfaction de vos visiteurs. 

Voilà au moins deux raisons de travailler dur, pour avoir le meilleur chiffre possible.

Créer un site

Comment améliorer son taux de rebond ?

Pour améliorer son bounce rate, on peut travailler sur différents fronts. Repérez vos pages les plus “rebondissantes”, et essayez de comprendre ce qui fonctionne mal. 

Voici 6 leviers d’optimisation de votre taux de rebond :

  • Le design : un site au design désuet et peu engageant n'incite pas les internautes à s’attarder. Ici, la solution sera donc de mettre en valeur le contenu.

  • L’ergonomie : c’est une part très importante de l’amélioration du taux de rebond. En effet, il vous faut garder à l’esprit que lorsqu’un internaute arrive sur un site, c’est avec une demande bien spécifique, une question ou un besoin d’information. Votre site doit pouvoir répondre le plus clairement possible et le plus rapidement possible à cette requête.
    C’est pourquoi votre site doit apparaître lisible, clair et qu’il doit être facile d’y naviguer : préférez par exemple un menu principal simple et épuré. 

Comme dit plus haut, la vitesse de chargement a aussi son importance : ne chargez pas trop vos pages en images et limitez la hauteur de défilement.

  • Le référencement : les internautes qui arrivent sur votre site par le biais d’une recherche Google doivent pouvoir trouver une corrélation entre leur requête et votre site.
    Les mots-clés que vous utilisez sont donc primordiaux dans ce contexte. Il doit y avoir résonance entre le contenu de votre site et les mots-clés, avec lesquels un internaute arrive sur votre site.

  • La qualité du contenu : cela va de soi, mais plus votre contenu sera accrocheur et séduisant, plus vos visiteurs auront envie d’y rester.

  • Réduire le nombre de liens externes et de publicités. Il est intéressant d’ajouter des liens pertinents, si cela est utile à votre contenu. Ayez néanmoins à l’esprit, qu’un visiteur cliquant sur l’un de ces liens quittera de facto votre site.

  • Votre audience-cible : on le répète souvent, un peu comme un vieux disque rayé, mais c’est parce que c’est important : il faut bien connaître son public, et s’y adapter. 

Si vos visiteurs arrivent sur un site qui ne sait pas leur parler, ils en repartiront sans doute, sans demander leur reste.

Votre taux de rebond a un impact sur votre référencement !

Cas pratique : ce qui ce fait le mieux sur le web

Améliorer l’expérience utilisateur

Taux de rebond site internet

Source : le digitalab

Paypal, le service de paiement en ligne

Il fait aujourd’hui parti des meilleurs sites web fintech en matière d’expérience utilisateur. Le design de son site web ainsi que de l’application mobile a été pensé de manière à fluidifier les actions utilisateurs, mais aussi l’accès aux fonctionnalités. 

Épuré, l’interface présente les informations sans avoir recours à des graphiques fantaisistes ou à des fonctions inutiles.

Paypal rebond

La plateforme Airbnb

Ce site est (re)connu pour la facilité de la recherche et la simplification de la réservation d’un logement touristique.

Airbnb rebond

Ils ont pris le parti de mettre en avant des images de grande qualité, qui apportent toutes les informations nécessaires : le logement, l’activité, l’expérience, est décrit principalement par des photographies. 

💡 Airbnb ont ajouté une section concernant le COVID-19 pour adapter leurs offres à la période (suite à l’arrêt brutal des réservations sur la plateforme).

Taux de rebond d'un site

Le blog et e-shop Design Milk

Le site anglais de design et d’architecture est un autre exemple très bien pensé.

Diminuer taux rebond

🔎 Zoom sur quelques points : 

  • Le logo apporte une vraie identité à la marque, il n’est pas à négliger !

  • Le menu est organisé en sections bien délimitées pour rendre accessible l’information qui intéresse le lecteur

  • Ce qui attire le regard en tout premier est le carrousel des derniers articles publiés

  • Vous pouvez vous inscrire n’importe quand, à la newsletter grâce à la case “Stay In Touch” et son discret, mais lisible bouton d’inscription

  • Vous pouvez même ajouter, comme eux, un bandeau “Don” et un lien vers leur page “notre mission” 

Pour trouver d’autres exemples de sites bien faits, vous pouvez consulter le top 2020 :

👉 Des tendances d’expériences utilisateurs (UX)

👉 Des tendances designs et graphiques 

Pour résumer sur le taux de rebond

Un taux de rebond élevé n’est pas forcément mauvais signe. Il se peut qu’il soit, au contraire, symptôme d’efficacité : peut-être que vous donnez à l’utilisateur rapidement et précisément ce qu’il cherche et quitte votre page suite à cela.

Pour bien interpréter votre taux de rebond, recoupez-le avec d’autres indicateurs (taux de sortie, de clic, comportement de l’utilisateur, conversions...).

Faire baisser son taux de rebond, on l’a vu, c’est pas sorcier : une fois que vous avez trouvé la ou les raisons qui font partir vos visiteurs, il ne vous reste plus qu’à œuvrer (dans le bon sens !). 

Le taux de rebond n’est pas le seul indicateur de fréquentation, de nombreux autres indicateurs vous permettent d’analyser votre site et ses statistiques de fréquentation.

Un taux de rebond élevé est souvent le symptôme d'un faible référencement.
Dans ce cas, l'origine du taux de rebond sont principalement :

  • Mauvais UX (vitesse de chargement lente sur le web, navigation compliquée, mauvaise optimisation des mobiles).

  • Une conception de page web de mauvaise qualité, une mauvaise qualité du contenu textuel et visuel.

  • Une inadéquation entre le contenu et les mots clés.

Quoiqu’il en soit, pas de secret : soyez méthodique et persévérant, et vous aurez forcément des résultats !

Cécile Alliot
Growth Manager chez SiteW. Trouver les solutions, la data et les statistiques ne sont plus un secret pour elle !

Dernière mise à jour : 07 avril 2021

Quoi de neuf ?
Les dernières mises à jour et nouveautés sur notre outil, après un décryptage poussé auprès de nos développeurs.