Comment créer une newsletter efficace ?

30 janvier 2023 - Elie-Sara Couttet
2392 vues

12 minutes

“Les utilisateurs consultent-ils toujours leurs emails ?”

Force est de constater que la réponse est oui : une newsletter efficace représente même un retour sur investissement de 35€ pour un euro dépensé.
Une véritable stratégie marketing et de communication qui a déjà fait ses preuves, et qui tombe parfois dans l’oubli.

La newsletter est pourtant un outil diablement efficace, si celui-ci est bien utilisé.
Nous allons aborder toutes les astuces pour créer une newsletter efficace, mais avant… 

Une newsletter : à quoi ça sert ?

Pour créer une newsletter efficace, il est important de comprendre ce à quoi elle sert. Et, en réalité, elle a bien plus d’avantages que vous ne pourriez le penser :

  • Créer une image de marque

Une newsletter pertinente et riche est un véritable plus pour votre image de marque auprès des utilisateurs. Que celle-ci soit dans un but commercial ou informatif, la newsletter est le signe d’un effort supplémentaire de contenu fourni par l’entreprise pour la communauté, et entretient donc l’image de marque.

C’est aussi en cela que la newsletter doit être parfaitement étudiée avant d’être envoyée. En effet, elle n’est pas indispensable. Cependant, si elle est mal réalisée, elle peut devenir une vraie balle dans le pied de votre stratégie de communication. C’est pourquoi il vous faut être rigoureux dans sa réalisation pour, au mieux, vous attirer les louanges des utilisateurs et, au pire, ne pas entacher le travail de communication déjà réalisé.

  • Entretenir le lien avec l’utilisateur

De plus, elle est un nouveau canal de communication avec votre audience. Qui plus est, recevoir une newsletter d’une entreprise permet de créer un lien privilégié, plus intimiste et plus familier. La newsletter doit être le reflet de l’esprit de votre entreprise, de l’ambiance dans l’équipe et de vos valeurs. En créant ce lien avec l’utilisateur, vous permettez aussi de le fidéliser et d’activer chez lui le levier de sympathie envers votre entreprise.

  • Promouvoir des contenus

Bien sûr, la newsletter est aussi efficace pour promouvoir ses propres contenus. Vous les adressez à une communauté qui a choisi de recevoir de vos nouvelles, et qui constitue donc un trafic de qualité et qualifié.

  • Maîtriser sa communication

Plus largement, la newsletter est un outil de communication idéal. Vous ne passez pas par les recommandations d’un algorithme ou d’une autre structure, mais vous produisez vous-même le contenu et maîtrisez ainsi parfaitement votre stratégie de communication

… à condition que cette newsletter soit bien faîte.

Mais, pour cela, pas de panique : voici tous nos conseils pour une newsletter efficace.

Créer une newsletter efficace

Créer une newsletter efficace en 6 étapes

Six étapes suffisent pour créer une newsletter efficace, à condition de prendre son temps à chacune d’entre elles. Elles sont toutes nécessaires pour parvenir à une stratégie d’emailing pertinente et qui vous apportera rapidement des bénéfices.

Étape 1 : Définir les bases de sa newsletter

Bien sûr, commençons par le commencement : les bases d’une newsletter. Une newsletter n’est pas seulement un email envoyé de temps en temps, et qui a demandé un peu plus de travail que quelques lignes de texte et une formule de politesse.

💡 Avant de concevoir et de diffuser votre newsletter, assurez-vous d'avoir créé une adresse mail professionnelle.


Pour qu’elle soit efficace, la newsletter doit être très précise et prendre en compte ces paramètres :

👉 Le type de newsletter
Généralement, il existe deux types de newsletter : la newsletter commerciale et la newsletter informative. Comme leurs noms l’indiquent, la première sert tout d’abord à faire la promotion de vos contenus, services ou produits. La seconde est davantage un contenu qui permet de favoriser le lien avec votre communauté en leur recommandant des contenus, des activités, des lectures…
Elle peut être aussi informative sur l’actualité de votre entreprise.

👉 La périodicité de la newsletter
La périodicité est l’une des caractéristiques les plus importantes d’une newsletter. Vous avez le choix entre une newsletter :

  • Quotidienne,
  • Hebdomadaire,
  • Mensuelle,
  • Bi-mensuelle ...

Pour définir la périodicité parfaite, vous devez évaluer la pertinence du contenu que vous allez proposer. Il n’est pas utile de créer une newsletter hebdomadaire si vous n’avez pas de contenu à faire valoir. De plus, une newsletter trop récurrente risque d’être invasive pour les utilisateurs. Choisissez donc la meilleure option pour ne pas lasser les utilisateurs sans qu’ils vous oublient, et pour leur délivrer un contenu de grande qualité.

👉 Les personnes en charge de la rédiger
Même si votre newsletter est mensuelle, elle demandera beaucoup de temps de préparation. Il vous faut donc déterminer la ou les personnes qui seront à l’origine de cette newsletter et qui devront, par conséquent, l’intégrer à leur emploi du temps. Vous pouvez varier les personnes chargées de rédiger ce contenu pour pouvoir diversifier les recommandations et faire participer l’ensemble de votre équipe.

De plus, définir les personnes chargées de rédiger la newsletter permet de personnaliser celle-ci. Soit vous utilisez un prénom générique, soit vous utilisez l’identité d’une personne de l’équipe qui se prête au jeu, soit vous créez un petit groupe de personnes qui façonneront cette newsletter. Ainsi, l’utilisateur aura davantage l’impression de recevoir le mail d’un ami que d’une entreprise.

👉 Les cibles de la newsletter
Cette composante est capitale pour une newsletter efficace. En effet, il n’est pas utile d’envoyer une newsletter générique à l’ensemble de ceux qui la demandent. La réussite d’une newsletter réside souvent dans la capacité qu’elle a à s’adapter aux différentes cibles. Vous devez donc définir les groupes cibles de vos emails, et créer non pas une newsletter…

… mais DES newsletters.

👉 Les sujets abordés
Enfin, il est important de définir en amont les différentes catégories de votre newsletter. Cela vous permettra de structurer votre contenu, de donner des repères aux utilisateurs qui la recevront, et de ne pas vous éparpiller.

Vous l’avez vu, cela demande un brainstorming et beaucoup de réflexion pour parvenir à une newsletter qui vous permettra à la fois de créer du lien avec votre communauté, tout en développant votre image de marque.

Bien sûr, gardez en tête que la newsletter est un plus dans votre stratégie. Si celle-ci n’est pas pertinente ou ne regorge pas d’assez de contenu, elle risque d’être davantage une balle dans le pied.
Alors, pour une newsletter efficace, jouez sur la parcimonie.

Étape 2 : Établir une charte graphique

Après avoir scrupuleusement réfléchi au fond, place à la forme. Et l’apparence de votre newsletter est bien plus importante dans sa réussite que vous ne puissiez le penser.

En effet, les boîtes de messagerie classiques bloquent parfois certains emails, ou les redirigent automatiquement dans la catégorie “spam”, lorsque certains éléments semblent suspects ou ont du mal à s’afficher. De même, certains utilisateurs bloquent les éléments graphiques dans les emails (comme les photos ou vidéos) pour éviter les déconvenues.

Par exemple, si vous utilisez des boutons d’appel-à-l'action avec un texte de la même couleur que le fond du mail, mais qui sera mis en évidence grâce à une photo…
… Vous risquez de perdre les utilisateurs qui bloquent les photos.

Alors, une charte graphique pour une newsletter efficace commence d’abord par une charte graphique lisible par tous. Pensez donc :

  • à ceux qui bloquent les éléments graphiques,
  • à ceux qui utilisent à la fois leur ordinateur ou leur téléphone pour consulter leurs mails,
  • à ceux qui utilisent le mode sombre…

En bref, votre template doit être à la fois lisible, accessible et reconnaissable. Les utilisateurs doivent instantanément savoir qui leur envoie ce mail uniquement par la charte graphique. Prenez donc en compte les codes graphiques déjà instaurés sur votre site internet ou sur vos supports de communication pour déterminer l’apparence de votre charte graphique.

Pour créer le corps de votre newsletter, plusieurs options s’offrent à vous :

  • Le créer vous-même grâce à des outils de création graphique comme Canva,
  • Faire appel à une agence de communication,
  • Utiliser un outil d’emailing.

La dernière option est la plus privilégiée par tous les créateurs de newsletter, mais ici encore, il ne faut pas vous tromper.

Newsletter efficace

 

Étape 3 : Choisir son outil d’emailing

Si vous pensiez directement passer par les boîtes de messagerie classiques, comme Gmail ou Outlook, vous changerez rapidement d’avis. Ces messageries ne sont pas adaptées à l’envoi de newsletters, et vous pouvez rencontrer différents problèmes :

  • Le nombre d’emails envoyés par jour est limité,
  • Vous ne pouvez pas utiliser d’outils d’automatisation efficaces pour une newsletter,
  • Vous avez plus de chances d’être considéré comme “spam”,
  • Vous n’aurez pas d’options de personnalisation,
  • Vous n’aurez aucune statistique quant à l’efficacité de vos newsletters.

Donc, une solution spécialisée s’impose pour établir une stratégie efficace d’emailing grâce à vos newsletters.

Parmi les outils d’emailing présents sur le marché, vous retrouverez :

👉 Mailjet, une entreprise française
👉 GetResponse, adapté à la fois aux petites et moyennes entreprises,
👉 eTarget, une solution en Saas…

Nous vous avons détaillé toutes ces solutions d’emailing pour vous permettre de faire le meilleur choix.

Étape 4 : Créer un contenu efficace

Maintenant, place à la création de votre contenu au sein de votre newsletter. Grâce à une esthétique accrocheuse et les bases efficaces de votre newsletter, les utilisateurs sont désormais à savourer le contenu de celle-ci.
Alors, faisons en sorte qu’il leur plaise tout autant.

Tout d’abord, rappelez-vous qu’il ne sert à rien de prévoir une newsletter très longue et fournie. Celle-ci doit simplement être un tremplin de qualité pour promouvoir votre contenu et votre site professionnel. Inutile donc de rédiger de longs paragraphes : l’efficacité et la simplicité sont de mise.
Prévoyez donc un contenu rapide à consommer, accrocheur et dynamique, sans oublier d’intégrer des liens et des visuels pour rendre votre newsletter interactive. Bien sûr, encore une fois, soyez vigilants avec les visuels : ils doivent pouvoir être consultés par tous.

En termes de ton, vous pouvez vous permettre d’adopter un ton plus familier ou plus proche des utilisateurs. Ils ont choisi de souscrire à cette newsletter pour recevoir du contenu exclusif, ce n’est donc pas pour avoir l’impression de lire votre site internet sous un autre format.

De plus, pour le contenu que vous mettez en avant, vous devez avant tout penser à l’utilisateur. Quel contenu sera le plus utile pour lui cette semaine ?
Pensez aussi à intégrer, lorsque cela est possible, du contenu exclusif qu’il sera le seul à découvrir en avant-première. Ainsi, vous renforcez le sentiment de proximité que la newsletter doit instiguer.
Et enfin, si votre newsletter est plus informative que commerciale, pensez à intégrer des contenus qui ne sont pas les vôtres, mais que vous avez trouvé pertinents, intéressants ou ludiques. Vous créez ainsi un univers de partage avec l’utilisateur pour lui permettre de découvrir de nouvelles choses et d’enrichir votre newsletter.

Étape 5 : S’adapter sans cesse

Vos premières newsletters sont envoyées, bravo !

Maintenant que vous avez rédigé vos premières newsletters, nous devons vous avouer quelque chose : elles ne seront pas parfaites dès le début.
Le secret d’une stratégie d’emailing réussie grâce à des newsletters est de s’adapter en permanence

Pour cela, vous devez vous servir des statistiques relatives à vos newsletters pour comprendre vos points forts, vos points faibles et votre potentiel d’amélioration. Si une newsletter fonctionne mieux que les autres, c’est peut-être grâce à :

  • Votre objet et votre titre,
  • La date et l’heure à laquelle elle a été envoyée,
  • Le contenu qu’elle propose,
  • L’apparence qu’elle dégage,
  • La lisibilité…

Pensez donc à déterminer en amont les KPIs qui vont vous intéresser et vous permettre d’améliorer votre newsletter. Un taux d'ouverture assez faible peut être le signe d’un mauvais titre. Un taux de clic sur les boutons d’appel-à-l’action anormalement peu élevé peut traduire le manque de lisibilité. 
Vous pouvez aussi analyser le nombre de désabonnements suite à l’envoi d’une newsletter afin d’affiner vos groupes d’envoi et adopter une stratégie toujours plus pertinente.

Étape 6 : Les obligations légales

Dernière étape, mais pas des moindres : les obligations légales d’une newsletter.
Elles sont peu nombreuses, mais indispensables à l’établissement d’une newsletter :

  • Votre marque ou entreprise doit être parfaitement identifiable, via un logo et une adresse email.
  • Vous devez faciliter le désabonnement à une newsletter en permettant de se retirer des listes d’envoi à chaque newsletter envoyée. Généralement, le lien permettant le désabonnement se trouve en bas de la newsletter, et est très lisible.

Les erreurs à éviter pour une newsletter efficace

Pour ceux qui veulent aller encore plus loin dans la création d’une newsletter efficace, nous vous avons listé les quelques erreurs à éviter.
Attention, elles peuvent être déterminantes dans la réussite de votre newsletter.

Une newsletter sans plus-value

Tout d’abord, vérifiez toujours que votre newsletter apporte une véritable valeur ajoutée à l’utilisateur qui la reçoit. Si les utilisateurs ont décidé de faire la démarche de s’inscrire à votre newsletter, c’est qu’ils attendent plus que ce qui peut se trouver sur votre site web.

Pensez donc à proposer du contenu exclusif, à leur donner des recommandations sincères, à faire participer les différents acteurs de l’entreprise pour proposer un contenu pertinent, et à ne pas abuser de l’envoi d’une newsletter si celle-ci n’apporte pas de plus-value.

Ne pas diversifier sa newsletter

Vous avez sûrement déjà défini une ligne éditoriale précise pour votre newsletter, et celle-ci doit être respectée pour ne pas faire de votre mail un fourre-tout sans cohérence. 

Cependant, il est important de trouver la limite entre un contenu répétitif et une salade de fruit d’éléments éditoriaux. Par exemple, vous pouvez proposer une catégorie un peu différente lors d’occasions spéciales (événements de l’entreprise, changements de saisons, fêtes du calendrier…).
Vous pouvez aussi vous risquer à de nouveaux formats éditoriaux de temps à autres, avec certaines cibles : proposer une musique, une activité ludique, une recette de cuisine…

Oublier les boutons d’appel-à-l’action

Parfois, la newsletter est considérée uniquement comme un mail sympathique envoyé à certains membres de la communauté. Si cette définition n’est pas totalement fausse, il faut aussi prendre en compte que la newsletter a un but commercial, même si vous faites le pari de lui donner une visée d’abord informative.
Elle doit aussi permettre de mener vers votre site internet ou vos réseaux sociaux et de divulguer l’image de votre business en ligne.

Pensez donc à intégrer au minimum un bouton d’appel-à-l’action qui mène vers votre plateforme principale…
…et à ne pas en abuser.
Si vous pouvez intégrer plusieurs liens qui mènent vers vos contenus ou ceux des autres, il est aussi important de ne pas surcharger votre email d’éléments cliquables. Sinon, vous risquez de perdre les utilisateurs.

Notre astuce
Info stepup
Vous pouvez intégrer des liens directement aux visuels, qui seront davantage accessibles aux utilisateurs qui consultent votre newsletter sur ordinateur. Cela permet d’intégrer des liens et de correspondre aux habitudes des utilisateurs tout en ne surchargeant pas son contenu textuel.

Bâcler son envoi

Les utilisateurs reçoivent des dizaines d’emails par jour, et certaines boîtes mails dans lesquelles atterriront vos newsletters sont déjà surchargées de messages jamais supprimés. En clair, il en faut beaucoup pour qu’un utilisateur clique sur un email qu’il n’attendait pas forcément.

Vous devez donc soigner votre envoi en vous adaptant grâce aux statistiques pour que vos newsletters soient ouvertes par les utilisateurs. Pensez donc à choisir un objet d’email accrocheur, mais pas racoleur, au risque de tomber dans les spams. Vous devez aussi avoir une adresse email professionnelle qui suscitera la confiance chez l’utilisateur.


Vous connaissez désormais toutes les astuces pour une newsletter efficace, pertinente et réussie.
À vos marques, prêts, envoyez !

Elie-Sara Couttet
Editeur
Rédactrice d'1m60 qui écrit plus vite que son ombre et qui aime tout ce qui va vite, de la Formule 1 au web. En tant qu'étudiante en journalisme, j'ai fait de ma curiosité illimitée un métier, que je pratique avec rigueur, dynamisme et créativité ! 🤙

Dernière mise à jour : 30 janvier 2023

Offre à durée limitée !

30% de réduction sur les abonnements annuels !

En 2024, maximisez votre
présence en ligne 🚀

Découvrez l'offre
Offre valide jusqu'au 15 juin