Web3 et marketing : quel impact et comment s'adapter ?

19 avril 2023 - Frédérique Biau
1318 vues

10 minutes

La technologie est en constante évolution, et Internet est au cœur de ces changements. 

La prochaine étape sur la toile ? C’est le Web3.

Cette nouvelle version du net va modifier considérablement le paysage du marketing numérique.

Le terme a commencé à gagner du terrain en 2020 et continue d'apparaître dans des articles parlant des NFT ou des crypto-monnaies. Mais le Web3, c'est bien plus que cela.

Décentralisation, technologie blockchain, transformation des internautes en propriétaires… Qu'est-ce que le Web 3.0, quel impact aura-t-il réellement sur le monde digital, sur les entreprises et sur le web marketing ? 

On dépiaute tout ça ensemble ! 🔎

Le Web3, c’est quoi ?

Le Web 3.0, qu’est-ce que c’est au juste ?

Cette évolution va révolutionner internet tel que nous le connaissons : voici les principaux changements qu’il va occasionner…

Les 3 principales caractéristiques du Web 3.0

  1. La décentralisation

Cela signifie que des entités centralisées (telles que les dits “Géants du web”) ne pourront plus contrôler et détenir de grandes parties de l'internet. 

Le Web3 consistera en un réseau distribué, où chaque internaute possèdera ses propres données et contenus. La propriété sera donc répartie entre les créateurs et les utilisateurs.

  1. La technologie blockchain

Cette technologie permet d'efectuer des transactions beaucoup plus sécurisées, transparentes et infalsifiables


  1. Protection de la vie privée et sécurité

La décentralisation implique une sécurité renforcée. En effet, il n'y a pas de point d'attaque central. En outre, le Web3 permet à chaque utilisateur de choisir plus facilement qui peut accéder à ses données et ce qu'il peut en faire.

➡️ Pour conclure, le Web 3.0 vise à interagir directement avec les utilisateurs, et donc à fournir un internet ouvert et transparent

Quelques mots sur l’histoire du web, flashback 

L'histoire du net est généralement divisée en trois étapes…

  1. Le Web 1.0, le web en "lecture seule"

Cette période s'étend de 1991 à 2004 : à l’époque, la plupart des utilisateurs étaient de simples consommateurs de contenu

Les protocoles étaient alors ouverts, décentralisés et gérés par la communauté. Les sites étaient des pages web statiques appartenant aux entreprises, qui s'appuyaient sur des liens hypertextes.

  1. L'explosion du Web 2.0, le web en “lecture-écriture” 

La deuxième phase, de 2004 à aujourd’hui, a amené les réseaux sociaux et l'interactivité avec l'utilisateur, qui du coup a commencé à générer une grande partie des contenus. 

Ce fut l’avènement des sociétés comme Facebook, Google ou Amazon, qui créent des services en silo, centralisés, régis par les entreprises elles-mêmes.

Avec l'augmentation du nombre de personnes connectées, une poignée de grandes multinationales s’est mise à contrôler une part disproportionnée du trafic et de la valeur produite sur le web. 

Durant cette période, on a également vu la naissance du modèle de revenus basé sur la publicité. C'est là tout le paradoxe : les utilisateurs créent du contenu, mais ils n'en sont pas propriétaires et ne bénéficient pas de sa monétisation.

  1. La révolution du Web3, le web en “lecture-écriture-propriété”

Un élément clé de la structure du Web3 est la technologie blockchain, qui permet de créer des "blocs" et de former des chaînes de données

Le Web 3.0 est ensuite basé sur les tokens (ou jetons), qui sont les unités d'échange numériques des blockchains.

De nombreux services fonctionnent sur ce nouveau modèle économique numérique. Les utilisateurs peuvent alors posséder et contrôler ces services, en utilisant ces jetons.

Les tokens ont une valeur d'échange, ce qui implique que les internautes peuvent encaisser leur argent quand ils le souhaitent.

➡️ L’idée principale qui sous-tend ce nouveau système est la décentralisation d’internet : créer un réseau plus équitable, et dissoudre la suprématie des "Géants du web", en redonnant du pouvoir aux utilisateurs sous forme de propriété.

Quels sont les avantages du Web3 ?

Voici les atouts majeurs du Web3

Propriété

Le Web3 vous donne la propriété totale de vos actifs numériques

👉 Si vous jouez à un jeu aujourd’hui et que vous y achetez un objet, celui-ci sera lié à votre compte. Si les créateurs du jeu suppriment votre compte, vous perdrez ces objets. 

Le Web3 permet la propriété directe par le biais de jetons non fongibles (NFT). Ces jetons sont uniques et non échangeables. 

Du coup, personne, pas même les créateurs du jeu, n'a le pouvoir de vous retirer votre propriété. Et si vous arrêtez de jouer, vous pouvez vendre ou échanger vos objets et récupérer leur valeur.

Résister à la censure

La dynamique du pouvoir entre les plateformes et les créateurs de contenu est extrêmement déséquilibrée.

👉 OnlyFans est un site de contenu pour adultes généré par les utilisateurs, qui compte plus d'un million de membres. Beaucoup d’entre eux utilisent la plateforme comme principale source de revenus. En août 2021, l’entreprise a déclaré son intention d'interdire les contenus sexuellement explicites.

Cette annonce a suscité l'indignation des créateurs OnlyFans, qui ont eu l'impression d'être privés d'un revenu provenant d’une plateforme qu’ils avaient contribué à faire vivre.

Face à cette réaction, la décision a été rapidement annulée, mais cela a mis en valeur le déséquilibre

Dans le Web3, vos données personnelles sont stockées sur la blockchain et vous appartiennent. Lorsque vous quittez une plateforme, votre réputation vous suit.

Organisations autonomes décentralisées 

Sur le Web3, en plus de conserver la propriété de vos données, vous pouvez également posséder une plateforme en tant que membre d'un collectif, en utilisant des jetons qui agissent comme des actions dans une société.

Les OAD permettent de coordonner la propriété décentralisée d'une plateforme, et vous donnent la possibilité de prendre des décisions sur son avenir.

Identité

Traditionnellement, on crée un profil pour chaque plateforme que l'on utilise. 

👉 On peut avoir un compte sur Twitter, YouTube et Reddit. Si on désire changer de nom ou de photo de profil, on doit alors les modifier sur tous les comptes.

Dans certains cas, vous pouvez utiliser des identifiants sociaux, mais cela pose un problème connu : en un clic, ces plateformes peuvent bloquer toute votre vie en ligne. Pire encore, de nombreux sites exigent des informations personnelles pour créer un compte.

Le Web3 résout ces problèmes, en vous permettant de contrôler votre identité numérique, avec une adresse et un profil sur la blockchain. L'utilisation de ces identifiants offre une connexion unique, sécurisée et anonyme.

Paiements natifs

Actuellement, l'infrastructure de paiement sur internet repose sur les banques et les processeurs de paiement, ce qui exclut les personnes sans compte bancaire, ou celles qui vivent dans certains pays.

Le Web3, quant à lui, utilise des jetons pour envoyer de l'argent directement via le navigateur, et ne nécessite pas d'intermédiaire.

Comment le Web 3.0 affectera-t-il le marketing ? 

Le Web 3.0 influencera le marketing numérique de nombreuses façons…

  • L'expérience personnalisée de l'utilisateur

Il se concentrera principalement sur la création d'une expérience personnalisée pour les utilisateurs.

  • Confidentialité et collecte des données

Il permettra aux utilisateurs de contrôler leurs données. Les marques devront alors se focaliser sur le marketing communautaire, afin d'instaurer la confiance nécessaire à la collecte d’informations privées.

  • Communautés

L'amélioration de la confidentialité se traduit par une diminution des données collectées. 

Par conséquent, les entreprises devront créer des communautés, afin d'améliorer les relations-clients, et de renforcer la fidélité à la marque.   

  • Applications décentralisées 

Les marques créeront des applications décentralisées qui fonctionneront sur un réseau de machines de la blockchain, au lieu de dépendre d'un seul ordinateur.

  • Jetons non fongibles (NFT)

Les NFT peuvent s'avérer être des atouts précieux pour le marketing. De nombreuses entreprises créent déjà des campagnes de marketing autour de ces jetons non fongibles.

  • Metaverse 

Le Metaverse permet aux entreprises de concevoir des expériences virtuelles 3D, immersives et attrayantes pour les consommateurs.

Le Web 3.0 et l'avenir du marketing : 6 axes stratégiques 

1. La personnalisation

Le Web3 sera synonyme d'hyper-personnalisation du contenu, avec un besoin en qualité ET en quantité. Ce dernier sera donc forcément basé sur les caractéristiques de l'utilisateur.

Les marques seront soumises à une pression accrue pour créer un contenu de qualité, faisant autorité. 

Ces publications devront s'adresser à plusieurs personas marketing, en couvrant des sujets et des mots-clés particuliers, selon plusieurs angles et de manière approfondie.

Il se peut d’ailleurs que le type de contenu publié change : on pourrait par exemple commencer à voir apparaître de multiples articles, très courts, très proches sur le fond, mais présentés de façon légèrement différente, pour attirer des publics extrêmement nuancés.

2. Changement dans la collecte des données et la protection de la vie privée

La manière dont les marques collecteront les données, en respectant la vie privée des utilisateurs, est un changement majeur attendu avec le Web 3.0. 

Les entreprises ne pourront plus conserver de grands volumes d'informations de la même manière qu’auparavant.

Leurs stratégies devront juste évoluer, rien de plus, car les canaux tels que les réseaux sociaux ou le marketing par email resteront valables - si toutefois elles obtiennent les autorisations nécessaires de la part de leurs publics-cibles.

3. Changements dans les stratégies de marketing

Parallèlement, les cookies tiers ne seront plus disponibles. 

Cela signifie que les entreprises devront exploiter plusieurs autres sources de données sur leurs utilisateurs, pour pouvoir cibler efficacement leur public.

Le Web 3.0 nécessitera des stratégies marketing qui offrent une expérience véritablement immersive, plutôt qu'un simple produit ou service. 

Nous pourrions de ce fait assister à un changement dans la manière de mesurer le succès et le retour sur investissement des campagnes promotionnelles. Au lieu d'évaluer la réussite par le taux de conversion, le bonheur des consommateurs pourrait devenir un meilleur indicateur.

4. Amélioration de l'expérience-utilisateur

Internet deviendra plus personnalisé et s’adaptera à chaque utilisateur, à mesure que le respect de la vie privée et la décentralisation s'imposeront. 

L'introduction du métavers permettra aux gens de se connecter et de collaborer les uns avec les autres, de partager l'espace digital, de posséder des propriétés numériques et d'effectuer des transactions

La blockchain et la réalité augmentée auront également un impact sur la façon dont les gens interagissent avec le monde en ligne. 

5. Les NFT (jetons non fongibles)

Un NFT est plus qu'un simple moyen pour les artistes de vendre leurs peintures en ligne. Il s'agit de jetons uniques qui fournissent un enregistrement numérique de la propriété, et peuvent offrir des avantages concrets. 

Les NFT peuvent aussi être utilisés pour créer de nouvelles expériences pour les consommateurs. Par exemple, en fournissant des jetons de marque uniques, qui donnent un accès exclusif à des contenus inédits ou à des offres spéciales. 

Ce qui rend les NFT si intéressants pour les entreprises, c'est que les clients peuvent décider de les conserver ou bien de les revendre. 

Chaque fois que le jeton est échangé, l’entreprise peut recevoir des redevances, ce qui constitue de nouvelles sources de revenus

6. La technologie des blockchains

Une blockchain est une base de données partagée entre différents nœuds d'un réseau. Ces informations sont stockées dans des structures appelées blocs. Elles sont conservées dans un format numérique, et sont impossibles à pirater ou à modifier.

La blockchain offre plus de confidentialité, une meilleure sécurité et une transparence totale aux utilisateurs.

Alors, comment les marques peuvent-elles utiliser cette technologie à leur avantage ?

  • Suivi des dépenses publicitaires : la blockchain stocke et enregistre les transactions en temps réel.

  • Tracking des campagnes de marketing numérique : il ne sera plus nécessaire de recourir aux cookies ou aux méthodes de suivi actuelles.

  • Résolution des problèmes de confidentialité : les entreprises stockeront les données de leurs clients sur leurs propres serveurs, plutôt que sur des serveurs-tiers. Cela permettra aux utilisateurs de conserver l'anonymat et de renforcer la protection de leur vie privée.

  • Gratification des utilisateurs : les marques pourront récompenser les consommateurs avec des jetons, si ces derniers participent à leurs actions publicitaires.

  • Prévention de la fraude au clic : la blockchain peut prévenir la fraude au clic, car elle permet de contrôler les publicités digitales sur des serveurs décentralisés.


En conclusion, intégrer le marketing web 3.0 deviendra rapidement essentiel pour les entreprises qui veulent rester compétitives. 

De nouvelles perspectives excitantes s’ouvrent pour les marques... Et ce n’est que le début ! ✨

Frédérique Biau
Rédactrice et traductrice
Passionnée par la science-fiction, les nouvelles technologies, l’écriture et l’art en général, j’ai commencé ma carrière dans l’administration et la gestion des affaires culturelles. Et c’est avec plaisir et enthousiasme que je suis rédactrice et traductrice sur le web, depuis maintenant près de 9 ans. ✍️

Dernière mise à jour : 19 avril 2023

Créer un site professionnel

  • 100% français
  • Sans frais cachés
  • Service clients humain