Référencement social : tout ce que vous devez savoir pour l'améliorer

12 minutes 3628 vues

S, E et O sont probablement trois lettres que vous connaissez par cœur si vous avez créé un site web.

En changeant l’une d’entre elles, vous obtenez le SMO (Social Media Optimization), soit le référencement social, sur lequel vous ne pouvez plus faire l’impasse pour booster votre business sur internet.

Mais alors, qu’est-ce que le SMO ?

En quoi est-il devenu indispensable ?

Est-ce possible de l’améliorer ? (spoiler : oui, en 10 étapes).

Vous saurez tout sur le SMO d’ici quelques minutes. ⏱

Créer un site et être sur les réseaux sociaux sont désormais indissociables.

Mais, le saviez-vous ? 💡

Vos réseaux sociaux peuvent être un véritable levier d'acquisition et vous pouvez les utiliser pour faire du SMO.

Alors... 

Qu’est ce que le SMO ?

Le SMO, ou référencement social, est l’ensemble des actions menées sur les réseaux sociaux dans le but d’augmenter sa visibilité sur internet. Il se pratique en complémentarité avec le SEO, qui se focalise quant à lui sur la visibilité sur les moteurs de recherche.

Sur les réseaux sociaux tels que Facebook, Twitter, Linkedin ou encore Google Plus, vous avez la possibilité de publier du contenu ainsi que de nombreux liens vers votre site Internet.

reseaux sociaux

Les avantages d’un SMO optimisé

Un SMO optimisé apporte une multitude d’avantages à votre site web, et permet notamment de booster votre SEO et vos performances.

Mais, en pratique, à quoi sert le SMO ?

  • Vous créer une vraie communauté et fidélisez vos clients

Les réseaux sociaux créent un lien privilégié entre une entreprise et son audience. Cela vous permet d’interagir directement avec votre communauté et d'améliorer votre image de marque ainsi que votre crédibilité et votre expertise en votre domaine.

  • Vous êtes en contacts avec des clients et partenaires potentiels

En vous présentant sur les réseaux sociaux, vous êtes visibles devant des milliards (oui, des milliards) d’utilisateurs par jour. Le trafic est conséquent et dense, mais aussi rempli de potentiels partenaires ou futurs clients qui n’attendent que de vous connaître.

  • Vous drainez davantage de trafic vers votre site web

C’est la fonction première du SMO : attirer du trafic vers votre site internet. De plus, avec une bonne stratégie de communication, vous n’obtenez pas simplement plus de monde sur votre site, mais un trafic qualifié et ciblé qui est prêt à devenir un prospect, un client ou visiteur régulier, puis un fidèle de votre entreprise.

  • Vous obtenez des retours sur vos produits ou contenus en direct

Les réseaux sociaux permettent l’instantanéité des propos, à tort ou à raison. Dans le cas de votre entreprise, ces retours directs et sans filtre sont primordiaux pour comprendre concrètement les attentes des utilisateurs et adapter vos contenus ou vos produits.

  • Vous optimisez votre e-réputation

Sachez que 80% de ce qui est dit sur une marque sur les réseaux sociaux…

… Ne proviens pas de la marque elle-même.

En étant présent sur les réseaux sociaux, vous pouvez maîtriser votre e-réputation et votre communication.

Vous comprenez maintenant l’importance primordiale du SMO dans votre stratégie d’acquisition de trafic et de prospects.

Passons à la pratique pour optimiser au mieux son SMO.

Optimiser son SMO en 10 étapes

Le SMO ne se résume malheureusement pas à savoir créer et poster une publication sur les réseaux sociaux.

Au contraire, le référencement social prend en compte une multitude de paramètres, de la connaissance du réseau social concerné à l’animation de sa communauté.

Pour y voir plus clair, nous allons passer en revue les 10 commandements… 🔑

… du SMO.

smo

#1 Bien connaître les réseaux sociaux concernés

Un SMO efficace s’appuie sur la bonne connaissance des réseaux sociaux.

Cela passe par connaître le fonctionnement du réseau social et ses algorithmes, mais aussi :

  • La communauté majoritaire du réseau social

En effet, la communauté sur Twitter et celle sur Pinterest n’est absolument pas la même.

Par exemple, sur Twitter, la population est majoritairement dans la tranche d’âge des 18-24 ans, et plus jeune. Il n’existe pas de différence fondamentale entre le ratio d’hommes et de femmes. De plus, la communauté de Twitter est reconnue pour être franche et pour réagir régulièrement aux publications.

À l’inverse, vous pouvez prendre l’exemple de Pinterest. La moyenne d’âge est plus âgée, et majoritairement composée de femmes. La communauté de Pinterest, les Pinners, sont moins nombreux que sur Twitter, mais très actifs, avec 2 millions d’utilisateurs par jour.

  • Le ton employé sur ce réseau

De même, l’attitude à avoir en tant qu’entreprise sur chaque réseau social est tout à fait différente.

Pour reprendre l’exemple de Twitter, les utilisateurs de la plateforme apprécient généralement les entreprises qui répondent activement aux utilisateurs, et même qui rient avec eux.

Sur Pinterest, l’interaction est davantage visuelle. Les Pinners apprécient les belles images et les vidéos courtes, ainsi qu’un ton plus bienveillant.

  • Les horaires favorables

Chaque réseau social a des horaires spécifiques et des jours où les utilisateurs sont le plus actifs.

Par exemple, il semblerait que Facebook accueille davantage d’utilisateurs en fin de semaine et pendant le weekend, entre 13h et 16h. En revanche, sur Instagram, selon une étude CoSchedule, il est plus judicieux de poster le matin, ou à 17h, le lundi et le jeudi.

#2 Bien choisir ses réseaux sociaux

Ensuite, il est très important de choisir stratégiquement sur quels réseaux sociaux concentrer sa présence. Par exemple, une entreprise B to B privilégiera les réseaux sociaux professionnels tels que LinkedIn.

Si votre entreprise est davantage tournée vers l’audiovisuel, préférez un réseau social qui s’y prête comme Instagram.

Pour une communauté plus professionnelle et relativement ciblée, orientez-vous davantage sur Facebook.

De plus, choisissez plusieurs réseaux sociaux et non un seul. Rien ne vous empêche d’être présent sur LinkedIn et sur Facebook, ou sur Twitter et Instagram, ou sur tous à la fois.

La clé est de savoir quels sont vos objectifs sur chaque réseau social, et quelles sont les actions que vous mettrez en place.

Par exemple, vous pouvez utiliser Facebook uniquement pour relayer les articles de votre blog, et Twitter pour interagir davantage avec votre communauté.

social media

#3 Lier ses réseaux sociaux et son site web

Pour être réellement efficace et entretenir un bon référencement social, vous devez créer des ponts entre vos réseaux sociaux et votre site.

À vous de créer un maillage permettant à vos visiteurs de passer facilement d'un réseau social à votre site, ou d'un réseau social à un autre.

Vous devez donc penser à ajouter des boutons qui mènent vers vos réseaux sociaux, tout en précisant l’URL de votre site dans les biographies de chacun de ces réseaux. Remplissez bien vos fiches identitaires, notamment l’onglet “À propos” de Facebook, les descriptions sur Twitter, Google + ou Instagram.

Vous pouvez également rappeler régulièrement aux visiteurs de votre site de vous suivre sur les réseaux sociaux en ajoutant ces boutons à la fin de vos contenus.

Cela est également possible à l’inverse, en ajoutant les liens vers votre site internet dans vos publications ou dans vos posts éphémères.

💡 Pour cela, SiteW vous propose un Module Social, vous permettant d’ajouter facilement un bouton-lien Facebook, ou vers un autre réseau social, directement sur votre site.

#4 Créer du contenu partageable

Le flux doit être constant entre vos réseaux et votre site, et inversement : c’est la clé du SMO et de son rapport avec le SEO.

Pour cela, veillez à créer du contenu facilement partageable sur les réseaux sociaux. Ainsi, vous obtenez des liens externes visibles par davantage de monde. De plus, si un utilisateur partage votre contenu sur son propre compte, il indique à ses propres abonnés que votre contenu est informatif, qualitatif, et de confiance.

Vous obtenez donc un trafic curieux et intéressé qui a suivi les recommandations d’un utilisateur déjà présent dans leurs abonnements.

Pour créer du contenu partageable, vous pouvez :

  • Utiliser des graphiques et infographies à diffuser sur Pinterest ou Instagram,

  • Ajouter une fonctionnalité “Click to Tweet”, qui poste un fragment de votre contenu directement sur le compte Twitter de celui qui clique.

Pour optimiser vos fichiers (vidéos, images), pensez à ajouter du texte, 

un titre et une description en utilisant des mots-clés pour permettre aux internautes de les partager.

#5 Être actif pour entretenir sa communauté

Vous pourrez ensuite travailler votre relation de confiance avec votre communauté sur les réseaux sociaux en étant actif et en dynamisant les échanges avec vos abonnés.

Cela est très apprécié par les utilisateurs, car le lien de proximité se crée instantanément. Beaucoup d’utilisateurs n’hésitent pas à mentionner ou à contacter une marque directement sur les réseaux sociaux afin de bénéficier d’un échange plus rapide et plus humain que par mail.

Vous pouvez également reposer les commentaires, images ou remarques des utilisateurs qui vous mentionnent, notamment sur Instagram ou Twitter. Vous améliorez ainsi les interactions avec votre communauté et vous les impliquez concrètement dans la vie de votre entreprise.

De plus, en ciblant votre audience, vous pouvez repérer les influenceurs, avec lesquels il vous est utile d’interagir.

social media optimisation

#6 Créer du contenu divers et adapté

L’avantage des réseaux sociaux est qu’ils proposent chacun différents formats, et donc différentes manières de diffuser votre message.

Instagram est reconnu pour son format carré, Facebook pour le format “photo de couverture”, et Twitter pour son faible nombre de caractères qui implique d’aller à l’essentiel.

N’hésitez donc pas à enrichir vos contenus : vous pouvez par exemple ajouter des infographies à vos articles. Ces infographies sont particulièrement appréciées sur Instagram, Pinterest ou Twitter.

Pour l’aspect technique, vous pourrez ensuite donner un titre et ajouter une description ALT à votre fichier et le diffuser sur différents médias.

#7 Faire participer son audience

Pour un référencement social conséquent, il est primordial d’interagir avec votre communauté.

Le meilleur moyen est de la faire participer à vos contenus ou vos prises de décision.

Cela comporte deux avantages :

  • Vous créez un lien de confiance qui améliore votre SMO,

  • Et vous bénéficiez de conseils de la part de ceux pour qui vous créez votre contenu.

Pour cela, vous pouvez facilement, sur chaque réseau social, créer des sondages. Ils peuvent être faits en publications éphémères sur Instagram, en sondage à choix multiples sur Twitter ou Facebook…

Pour aller plus loin, vous pouvez également leur proposer de vous envoyer des idées ou de donner leur avis, en privé ou de façon publique, pour les faire participer.

Vous incluez ainsi votre communauté au cœur de votre contenu, dans le fond comme dans la forme.

#8 Récompenser sa communauté

Le petit plus pour un référencement social optimisé est de récompenser sa communauté.

Si cela est possible dans le cadre de votre marque ou de votre entreprise, vous pouvez proposer des jeux concours ou des réductions spécifiques.

Vous en retirez deux bénéfices :

  • Vous instaurez une relation donnant-donnant avec votre audience,

  • Vous augmentez considérablement le trafic sur vos réseaux et votre site internet.

Ceux qui vous connaissent déjà participeront au concours, et ceux qui ne vous connaissent pas, mais qui ont vu le concours être relayés feront probablement un tour sur votre site web. N’oubliez pas d'insérer vos mots-clés, notamment les mots-clés liés à la localisation.

#9 Réaliser une veille constante

Comme dans chaque domaine d’internet, les réseaux sociaux évoluent très rapidement.

Certaines pratiques courantes sur un réseau il y a quelques années sont complètement abolies aujourd’hui.

De plus, les faux-pas et mauvaises pratiques peuvent détériorer considérablement votre e-réputation, quel que soit votre niveau de notoriété ou d’abonnés.

Vous devez donc vous renseigner sans cesse sur les pratiques les plus appréciées, et les plus détestées, pour chaque réseau sur lequel vous figurez. Pour cela, rien de mieux qu’être un utilisateur régulier de la plateforme.

#10 Vérifier ses statistiques

S’il existe des données générales sur chaque réseau social pour optimiser ses publications, le meilleur moyen d’obtenir un bon taux d’engagement est de se baser sur ses propres statistiques.

statistiques smo

Les J’aime, les partages (ou retweets), les commentaires et les +1 ont une influence 

à plus ou moins long terme sur votre référencement, et indirectement sur l’acquisition de  trafic vers votre site web. En effet, ce sont les signaux quantifiables que les contenus ont été appréciés par les internautes.

Prenez donc le temps d’analyser vos résultats pour comprendre pourquoi une publication marche, alors qu’une autre n’obtient pas l’engagement voulu. Les raisons peuvent être multiples :

  • Manque de visuel ou visuel illisible sur une publication,

  • Horaire mal-choisi selon votre cible,

  • Absence d’emojis ou de relief qui mettent vos publications en avant...

Vous pouvez également ajouter un flux RSS à votre site de sorte à faciliter les visites et les partages de vos publications.

💡 Sur SiteW, vous pouvez insérer un flux RSS grâce au Module Widget/HTML.

Vous l’avez compris, un bon référencement social regroupe une multitude d’actions à réaliser sur le long terme. Vous tirez ainsi tous les bénéfices des réseaux sociaux pour mener un trafic important vers votre site internet, et améliorer votre SEO.

Cependant, un faux-pas est vite arrivé et, sur les réseaux, il est difficilement pardonnable. Voici donc les erreurs à éviter pour connaître tous les pièges dans lesquels il vous faut ne pas tomber.

smo schéma

Les mauvaises pratiques du SMO

Être inconstant dans ses publications

Gérer à la fois ses réseaux sociaux et son site internet peut être très chronophage, constituant presque deux emplois à plein temps.

Cependant, la régularité est maîtresse sur Internet, et il vous faut poster régulièrement autant sur votre site web que sur vos réseaux pour améliorer ensemble votre SEO et votre SMO.

Ce qui nous mène à la seconde erreur…

Négliger son SEO au profit de son SMO

De part le temps que peut prendre une bonne gestion de son site et ses réseaux, vous pourriez, sans vous en rendre compte, négliger votre SEO au profit de votre SMO ou inversement.

Cependant, un bon SMO s’appuie sur un bon SEO. Le SEO est plus technique tandis que le SMO est davantage marketing, mais les deux sont complémentaires.

Le référencement naturel de votre site est la base d'un bon référencement social. Il existe une multitude de bonnes pratiques et de techniques pour améliorer votre SEO, comme : 

  • Travailler l'arborescence de votre site afin que celle-ci doit être soit structurée et logique.

  • Utiliser suffisamment de mots-clés et à bien les sélectionner pour les insérer dans vos contenus ou dans les descriptions de vos sites, pages, et images.

  • Travailler vos textes, vos titres, vos chapeaux et vos liens entrants.

  • Mettre à jour régulièrement votre contenu.

Ne pas personnaliser son compte

Les réseaux sociaux proposent une structure très lisse de votre compte, identique pour chacun.

Comment vous démarquer ?

Pensez à créer des visuels pour vos photos de profil, de couverture, de fond… En clair, pour toutes les zones personnalisables de votre compte sur un réseau social.

Vous devez également veiller à ce que vos visuels s’adaptent aux formats de la plateforme. Les photos de profil sont désormais rondes sur tous les réseaux sociaux, et les photos de couverture peuvent varier de format (ou ne pas être présentes du tout à l’image d’Instagram).

Être en désaccord avec son ton

Nous l’avons vu, chaque plateforme dispose d’une communauté avec un ton particulier. Si vous devez connaître les comportements et les habitudes des utilisateurs, vous devez veiller à ne pas perdre le ton de votre entreprise.

Ces désaccords de ton sont très souvent relevés par les utilisateurs aguerris, qui ne manqueront pas de vous le faire remarquer.

Délaisser les hashtags

Les #hashtags ont eu le vent en poupe, puis ont été délaissés, sont revenus ensuite…

… Et maintenant ?

Les hashtags restent essentiels, qu’ils soient visibles ou non, pour permettre aux algorithmes des réseaux sociaux de comprendre exactement le contenu de votre publication.

De plus, il est désormais possible sur différents réseaux sociaux de s’abonner directement à des hashtags spécifiques, afin de voir le contenu publié par différents comptes d’une même thématique.

Avec les hashtags, vous êtes davantage visibles par une communauté qui s’intéresse à la thématique que vous traitez, mais qui ne connaît pas (encore) votre marque.

Vous en connaissez plus sur le référencement social. Vous savez en quoi il est important et comment l’améliorer pour obtenir :

  • un meilleur SEO,

  • davantage de trafic,

  • plus de visibilité.

Rendez-vous sur les réseaux sociaux ! 🚀

Vous pouvez d'ailleurs nous retrouver et suivre toute notre actualité :

👉 Suivre SiteW sur LinkedIn

👉 Suivre SiteW sur Facebook

👉 Suivre SiteW sur Twitter

Dernière mise à jour : 18 février 2021

Quoi de neuf ?
Les dernières mises à jour et nouveautés sur notre outil, après un décryptage poussé auprès de nos développeurs.