Les 10 erreurs SEO à éviter

725 vues 12 minutes

Une bonne stratégie de référencement est essentielle pour se démarquer de la concurrence sur internet.

Vous êtes nombreux sur la ligne de départ, et c’est à celui qui aura le mieux optimisé son site pour arriver premier sur les résultats des moteurs de recherche comme Google.

Pour vous préparer à cette course de fond, voici 10 erreurs SEO que vous commettez peut-être actuellement sur votre site internet...

…Et qu’il vous faut réparer à tout prix.

Trop de mots-clés tuent les mots-clés

Vous le savez, la base du référencement, ce sont les mots-clés. Ils sont un casse-tête pour les choisir et doivent être autant générateurs de trafic que spécifiques pour ne pas être trop concurrentiels.

Pourtant, ils peuvent être néfastes lorsqu’ils sont utilisés en trop grande quantité…
… Ou à mauvais escient.

En effet, une surcharge de mots-clés peut devenir une vraie plaie dans votre stratégie de référencement et détruire tout le travail de recherche de mots-clés que vous avez effectué.

L’une des clés pour bien référencer votre site est donc de savoir utiliser les mots-clés avec efficacité et stratégie. Il est inutile, par exemple, de surcharger vos contenus de mots-clés au détriment de la syntaxe, de la clarté et du naturel de vos explications. 

Attention
Info warning
Google met de plus en plus en avant les contenus en langage naturel, c’est-à-dire qui parlent d’abord à l’utilisateur. Si ce dernier s’aperçoit que vos contenus ne sont créés qu’à but de donner des mots-clés à Google, celui-ci ne trouvera pas de valeur ajoutée à votre article.

De plus, en surchargeant votre site internet de mots-clés, vous risquez d’être attaqué par Google. Si cette technique fonctionnait au tout début du référencement naturel, les algorithmes se sont aujourd’hui affinés et ne permettent plus ce genre de pratique. Cela peut même être considéré comme du black hat, soit de la manipulation de techniques SEO. Et, cela est fortement réprimandé par Google.
Autrement, vous pourriez créer un site internet qui parle d’un sujet controversé, mais n’utiliser que des mots-clés qui fonctionnent et vous garantir une grande visibilité. Aujourd’hui, cela n’est plus possible.

Définition
Info def
Le black hat SEO est un ensemble de procédés et d'automatisations visant à tirer profit des failles des algorithmes de Google pour se retrouver en première position sur le moteur de recherche.

Négliger la longue traîne

En parlant de mots-clés, il faut aussi connaître ceux qui fonctionnent. Lorsque l’on commence à élaborer une stratégie de mots-clés pour son site internet, il est fréquent de ne faire que survoler les mots-clés les plus évidents, relatifs à notre sujet. Souvent, ces mots-clés sont très génériques, très simples, et surtout, très concurrentiels.

La plus grosse erreur finalement, c’est de penser qu’un mot-clé n’est constitué que d’un mot.

En réalité, un mot-clé devrait davantage prendre le nom d’expression-clé. Vos mots-clés les plus pertinents peuvent être un regroupement de plusieurs mots. Généralement, les mots-clés de longue traîne comptent quatre termes.

“De longue quoi ?”

Dans le classement des mots-clés, on divise la courte traîne de la longue traîne. Les mots-clés de courte traîne sont des mots-clés qui génèrent énormément de trafic, qui sont très fréquemment tapés dans les barres de recherche. Mais, qui sont extrêmement concurrentiels et qui apportent un trafic qui n’est pas toujours très qualifié et qualitatif.
De l’autre côté, la longue traîne génère beaucoup moins de trafic, car les mots (ou expressions) employés s'avèrent beaucoup plus complexes. En revanche, ils s'avèrent moins concurrentiels que les mots-clés de courte traîne, et permettent de générer un trafic qui sera réellement intéressé par votre contenu, et donc plus qualifié.

Définition
Info def
La longue traîne, c'est l’ensemble des mots-clés qui, sur un thème donné, produisent moins de trafic, mais représentent tout de même un certain volume. En général les expressions de longue traîne contiennent 4 à 5 mots. 

Ainsi, pour réussir en SEO, il est parfois important de ne pas chercher la quantité de trafic, mais la qualité des utilisateurs qui consultent votre site. En effet, ils resteront plus longtemps, reviendront même sur votre site web, car intéressés par les sujets que vous abordez et auront davantage d’interactions avec votre site.
Car oui : les mots-clés ne sont pas les seules choses à prendre en compte pour son référencement, toutes les actions des utilisateurs sur votre site penchent aussi dans la balance.

erreurs seo

Ne pas optimiser ses URL

Elles semblent invisibles lorsqu’un utilisateur consulte un contenu, pourtant, elles sont essentielles à votre référencement naturel. Les URL, ou uniform resource locator, sont les adresses qui mènent à vos contenus web. Ces dernières sont uniques pour chaque contenu de votre page web et reprennent votre nom de domaine.

Et, puisqu’elles sont liées à votre site internet et sont les seules portes d’entrées pour y accéder, elles doivent être parfaitement optimisées.
Peut-être que vous regardez actuellement les URL de vos contenus et que vous y voyez une série de lettres et de chiffres sans queue ni tête qui ne vous permet pas, par exemple, de la mémoriser…

… Et encore moins de comprendre de quoi parle le contenu simplement en la regardant.

C’est parce que cette URL est mal optimisée. En effet, une URL de qualité comporte plusieurs éléments :

  • La mention d’une sécurité avec le protocole https:// au début,
  • Votre nom de domaine lisible,
  • Des mots-clés qui décrivent le contenu.

Avec ces éléments, vos URL seront mémorisables pour l’utilisateur et compréhensibles pour Google qui saura exactement quel est votre contenu et comment le référencer sur les mots-clés pertinents.

En réalité, pour ne pas plomber ses URL puis perdre en efficacité de référencement, il y a surtout des pratiques à ne surtout pas avoir :

  • Utiliser des caractères spéciaux : ces caractères ne sont pas traduits dans une URL et prennent la forme d’un code à plusieurs caractères incompréhensibles. Oubliez donc les accents et les caractères esthétiques qui ne feront qu’alourdir votre URL.
  • Utiliser des underscores : les underscores ou tirets du 8, ne sont également pas lisibles par Google. Alors, pour éviter de voir tous les termes de votre URL collés les uns derrière les autres, privilégiez le tiret du 6.

Contrôle+C, Contrôle+V

L’une des plus grandes erreurs qui tuent votre référencement naturel, c’est la duplication de contenu. En effet, Google mène un combat sans répit contre ces pratiques de copier-coller qui détruisent les contenus.

Pourtant, parfois, faire du copier-coller n’est pas intentionnel de la part des créateurs de contenu. Lorsque vous rédigez un article, vous vous inspirez forcément de ce qui a déjà été fait et votre recherche de sources peut avoir une influence inconsciente sur votre manière d’écrire.
Parfois, cela est juste une question de timing. Lorsque vous devez republier votre site, faire une refonte d’une partie ou de l’ensemble de votre plateforme web, ou encore une redirection suite à un changement de nom de domaine, votre site peut apparaître deux fois sur les moteurs de recherche. 

Mais, aux yeux de Google, cela ne fait aucune différence : la duplication de contenu est sévèrement sanctionnée et devient un bâton dans la roue énorme pour votre référencement.
Vérifiez donc que vous ne disposez pas de contenu dupliqué, même sans faire exprès, sur l’ensemble de votre site internet.
De même, si vous notez une perte soudaine de référencement naturel de l’algorithme de Google, vous pouvez vous pencher sur cette option et trouver où se situe le contenu dupliqué si détesté par le moteur de recherche. En réglant cette problématique de contenu dupliqué, vous retrouverez votre référencement naturel si durement acquis.

Un ancrage de liens bancal ou inexistant 

Vous connaissez forcément la stratégie de maillage interne, soit le réseau de liens que vous créez sur votre site internet et entre vos différents contenus.
Ce réseau de lien peut également être externe et vous lier à des contenus de référence ou d’autorité lorsque vous les citez.

Ce maillage interne de liens permet plusieurs choses. Tout d’abord, cela permet de créer une structure cohérente pour faire naviguer l’utilisateur sur vos différents contenus et qu’il reste plus longtemps sur votre site. Puis, vous le savez, un utilisateur qui reste longtemps est un excellent signal envoyé à Google pour votre référencement.
De plus, ce maillage interne permet de partager le référencement entre vos pages. Un contenu lié grâce à un ancrage à un autre bénéficiera aussi de son référencement. Cela peut être néfaste lorsque votre jus de référencement est trop éparpillé entre vos différentes pages. Mais bien utilisé, il est un atout redoutable pour booster certains contenus et apparaître dans les résultats des moteurs de recherche.
Enfin, ancrer un lien hypertexte sur un contenu vous permet aussi de créer une balise pour Google afin qu’il comprenne davantage votre contenu et l’ensemble des contenus de votre silo. En clair, c’est un indice pour lui que vous avez optimisé votre contenu pour le rendre accessible à l’utilisateur.

Et c’est sur ce point que vous devez être vigilant. En effet, ancrer un lien hypertexte à un contenu, c’est une excellente idée. Pourtant, si vous ne le faites pas de la bonne manière, vous risquez d’obtenir l’effet inverse…
…Ou aucun effet du tout, dans le meilleur des cas.

Donc, lorsque vous ancrez un lien externe de votre site ou d’une autre plateforme web d’autorité, réfléchissez bien aux mots-clés de votre contenu qui feront votre ancre. Ces mots-clés doivent être clairs et représenter parfaitement le contenu vers lequel vous souhaitez diriger les utilisateurs. De plus, évitez de transformer toute une phrase en hypertexte ou, au contraire, qu’un seul petit mot. Choisissez plusieurs termes représentatifs et assez importants pour être vus et avoir du sens, sans être omniprésents.

Et, par-dessus tout, ne donnez pas simplement l’URL du lien vers lequel vous voulez que vos visiteurs se rendent. Pensez bien à l’ancrer à votre contenu de façon naturelle pour optimiser au mieux cette méthode.

Un responsive design qui bat de l'aile

Vous l’entendez partout, tout le temps : le responsive design est désormais, un prérequis d’un site internet qui fonctionne. Ce n’est plus une option comme, cela a pu l’être il y a quelques années.

Définition
Info def
Le responsive design, c’est le fait que votre design s’adapte parfaitement à tous les écrans : ordinateur, téléphone, tablette. Votre site doit s’adapter aux habitudes de consommation de contenu sur le web des utilisateurs, et pas l’inverse. Celui-ci doit rester ergonomique, fonctionnel et esthétique dans toutes ces circonstances.

Être responsive, cela implique donc de penser son site pour plusieurs écrans et plusieurs utilisations, au clavier comme, au tactile ou à la souris. En bref, cela demande un travail supplémentaire de conception et de web design que certains ne font pas l’effort de faire. Pourtant, c’est l’une des composantes essentielles du référencement aujourd’hui.

Même vous, lorsqu’un site est mal optimisé sur mobile, vous le quittez rapidement. Pour votre audience, c’est tout à fait pareil.

En conséquence, pensez bien à vérifier que votre site s’adapte à plusieurs écrans et permet de faire facilement les mêmes démarches et processus que cela s’effectue sur téléphone, ordinateur ou tablette. 

Mais, pourquoi cela affecte le référencement ?

Eh bien, cela affecte votre SEO naturel pour plusieurs raisons. Tout d’abord, si votre site est mal optimisé sur mobile, vous perdez un trafic important. En effet, les utilisateurs mobiles sont de plus en plus nombreux. S’ils s’aperçoivent que votre site internet ne correspond pas à leur habitude de consommation principale, ils en trouveront un autre plus pertinent. Et, qui dit perte de trafic, dit perte de référencement.
Mais, surtout, Google et ses robots et algorithmes favorisent de facto les sites internet qui sont optimisés pour tous les écrans. Cela suit la logique du moteur de recherche de rendre accessible le web à tous, quel que soit son écran préféré.

Les erreurs SEO

Ne pas privilégier la qualité à la quantité

Comme partout ailleurs, la qualité est toujours à privilégier à la quantité. Sur le web et pour préserver votre référencement naturel, c’est la même chose.

Bien que Google apprécie les sites internet qui s’actualisent régulièrement et qui proposent du contenu frais et nouveau, il ne faut pas vous tromper sur les intentions du moteur de recherche : vos contenus doivent être de qualité malgré tout, et c’est cela qui compte plus que le reste. En effet, un contenu de qualité bénéficiera d’une bien meilleure visibilité sur le long terme, car il sera consulté par un trafic plus constant.

Si vous alimentez votre site internet avec uniquement des contenus pauvres ou avec peu de valeur ajoutée, Google risque de vous prendre pour un imposteur.

Faire du contenu de qualité, cela est relatif à chacun. Pourtant, il existe quelques règles à respecter pour montrer à Google que vous avez fait des efforts.
Tout d’abord, évitez de publier des contenus trop courts. Généralement, en dessous de 1000 signes, un contenu n’est tout simplement pas référencé. 
De plus, même si cela vous prend quelques minutes supplémentaire, vérifiez les aspects de référencement essentiels : la structure de vos titres, le placement de mots-clés primordiaux assez haut et à gauche de vos contenus, l’absence de fautes d’orthographe et de contenus dupliqués…

Pour améliorer votre référencement, une technique assez longue, mais très efficace est justement de reprendre les contenus de moindre qualité. Vous avez ainsi l’occasion de les actualiser, de les écrire selon vos nouvelles politiques éditoriales, de les adapter, selon les nouvelles exigences de Google et des utilisateurs qui consultent votre site…
En bref, reprendre des contenus existants pour les améliorer et les republier est essentiel à l’entretien du référencement de votre site, et peut être une vraie balle dans le pied si ce travail d’actualisation n’est pas fait régulièrement.

Ne pas varier les formats

Le web évolue rapidement et les formats qu’il propose aussi. Cela éduque notamment les utilisateurs à consommer des formats variés, qui leur donnent de l’information sous plusieurs formes et dont chacune est adaptée à leurs différents profils. Certains préfèrent écouter un article plutôt que de le lire, d’autres préfèrent consulter une infographie colorée, ergonomique et claire plutôt que de regarder une vidéo

En clair, dans la mesure du possible, varier les formats est une manière de montrer à l’utilisateur que vous mettez tout en place pour lui favoriser l’accès à votre contenu et montrer à Google que vous êtes proactif.

Si cela demande plus de temps et de compétences, plusieurs outils peuvent vous permettre de créer des formats variés sans trop de compétences techniques. De plus, cela n’est pas obligé de se faire en un jour. Vous pouvez aussi inclure votre communauté dans l’évolution de vos formats en leur demandant ce qu’ils préfèrent consommer. Ainsi, vous commencez sur des bases qui conviendront à la majorité de votre audience avant de vous aventurer dans la création de nouveaux formats pour vos contenus.

Pour vous donner une idée, les infographies et les vidéos sont généralement les formats qui plaisent le plus aux utilisateurs et qui génèrent le plus d’engagement sur le web.

Ne pas utiliser le SEO local

Vous avez entendu parler du référencement local ? Si ce n’est pas le cas, il pourrait très vite devenir votre nouveau meilleur ami.

Le référencement local est un référencement naturel qui utilise la zone géographique de l’utilisateur pour lui proposer un contenu encore plus pertinent dans son quotidien. Par exemple, si un utilisateur cherche une boulangerie, il peut taper “boulangerie paris 15” dans la barre de recherche et tomber sur les meilleures boulangeries proches de chez lui. Ces boulangeries seront même mises en avant grâce à une mise en page spéciale de Google, appelée featured snippet. L’utilisateur aura ainsi directement accès à l’adresse du lieu où il souhaite aller, la note donnée par les utilisateurs de Google, des photos et même le numéro de téléphone pour les contacter en amont.

Bien sûr, ce référencement local ne fonctionne que si votre business sur le web s’adresse à une zone géographique particulière, ou que vous possédez une boutique physique. Cependant, si tel est le cas, il est une erreur de ne pas bénéficier de ce référencement local pour attirer un trafic qualifié. Pensez donc à optimiser votre site internet de sorte que celui-ci dispose de mots-clés pertinents pour un référencement local. Cela inclut donc votre zone géographique comme votre pays, mais aussi votre secteur géographique d’activité comme votre ville ou votre arrondissement.

Référencement local

Une mauvaise gestion de refonte

Enfin, une erreur courante qui part souvent d’un bon sentiment, c’est de détériorer fortement son référencement lors d’une refonte.
Nous en avons parlé pour la duplication de contenus, mais une refonte de site demande énormément d’attention et de préparation pour être bien réalisée.

En effet, une refonte de site implique que vous perturbez les habitudes des utilisateurs. Il vous faut alors faire en sorte que cela soit le plus rapide et le moins compliqué à comprendre possible pour votre audience.
Cela implique donc d’expliquer aux visiteurs qui consulteront votre site lors de la refonte que vous mettez tout en place pour qu’ils puissent bénéficier d’une plateforme web fonctionnelle le plus rapidement possible.
Cela demande aussi de préparer en amont votre refonte pour qu’elle soit effectuée très rapidement.
Pensez également à organiser les redirections si cette refonte implique un changement de nom de domaine, et même à penser à votre responsive design si cette refonte affecte votre charte graphique.

Vous observerez une grosse perte de trafic pendant cette refonte, qui peut être une vraie plaie ouverte dans votre référencement si vous ne prenez pas le problème en charge rapidement. En clair, une refonte de site peut être une excellente solution pour aller vers une véritable amélioration, mais elle doit être parfaitement contrôlée.

Pour aller plus loin
Info stepup
💡  Pensez à suivre les tendances SEO pour avoir toujours plus de trafic sur votre site !

Vous connaissez, désormais toutes les erreurs qui peuvent endommager votre site web, voire tuer votre référencement naturel.

Prêts à faire l’état des lieux de votre site internet ?

Elie-Sara Couttet
Editeur
Petite rédactrice de moins de 1m60, aux grandes compétences d'écriture ! Passionnée par le web, je dégaine ma plume pour rédiger des articles plus vite que mon ombre.

Dernière mise à jour : 27 avril 2022

Quoi de neuf ?
Les dernières mises à jour et nouveautés sur notre outil, après un décryptage poussé auprès de nos développeurs.